La semaine politique

« Pour LREM, toute autre place que la première serait une défaite » avait proclamé Emmanuel Macron. Une défaite donc de son parti, arrivé dimanche soir derrière le RN,actée et annoncée par le chef de l’Etat lui-même. « Macron et Le Pen assoient leur domination ». Certes, mais l’une l’assoit un peu plus que l’autre. Une « domination » très explicable : les […]

Jean Cochet

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.