Il y a trente ans : Tiananmen et la fin du maoïsme… en France

Nous commémorons cette semaine le massacre de la place Tiananmen, à Pékin, qui sonna la fin du maoïsme, du moins en France. A l’échelle de la Chine, Tiananmen,cette répression d’une révolte populaire spontanée, est un « pseudo-événement ». Que pèsent en effet les quelques milliers ou dizaines de milliers  de manifestants mitraillés, puis achevés, au regard de la […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.