Au musée du Louvre : broderies roumaines sacrées

La saison France-Roumanie 2019 est l’occasion d’un précieux prêt : la bannière de saint Georges qui fut l’étendard du prince Etienne le Grand (XVe siècle). En 1917, les troupes de l’armée d’Orient retrouvèrent l’étendard dans un monastère du mont Athos et, le 28 juillet de la même année, la France le remettait solennellement à la Roumanie. Ce chef-d’œuvre représente le saint […]

Samuel Martin

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.