Commission européenne : sanctionner l’Italie pour populisme excessif

La réponse du gouvernement de Giuseppe Conte à la lettre de la Commission européenne concernant l’aggravation de la dette publique (voir Présent du 1er juin) n’a pas donné satisfaction à Bruxelles. Pour la Commission, il est « justifié » de lancer une procédure de sanction pour déficit excessif. Une telle procédure, si elle est approuvée par les Etats […]

Olivier Bault

Pour poursuivre la lecture :

Je m'inscris à la newsletter de Présent
ou bien


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.