Le Sea-Watch et ses « migrants » interdits d’entrée en Italie

« Les enfants, les femmes enceintes et les malades ont été autorisés à débarquer », a expliqué Salvini, mais, pour les autres, « ce navire hors-la-loi » peut bien rester au large de Lampedusa, « pour des semaines, des mois, ou même jusqu’à la fin de l’année ». Cette fois encore, c’est non. La récupération de 52 immigrants illégaux par le bateau […]

Olivier Bault

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.