Connexion
S'abonner

Agression d’une présidente de la cour d’assises des Yvelines

L’inquiétude gagne les syndicats de magistrats Voilà une agression qui n’est pas de nature à rassurer des magistrats qui se plaignent déjà que la loi de programmation de la justice 2018-2022 ait rendu obligatoire la publication de leurs noms. Grièvement blessée au visage par « une arme de poing à ce jour non identifiée », Magali Tabareau, [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !