Atteintes à la dignité des femmes et féminicides : qui est coupable ?

Samedi 6 juillet, jour de la manifestation contre les féminicides organisée à Paris à l’appel de nombreuses associations, une femme trentenaire a été étranglée chez elle par son conjoint de 28 ans, à Saint-Rémy-lès-Chevreuses (Yvelines). L’homme s’est présenté à la gendarmerie, disant avoir « tué sa petite amie ». Il est roumain. La jeune femme de même nationalité est arrivée en […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.