« Une volonté délibérée de tuer »

La réaction exclusive de Bruno Gollnisch — Votre sentiment à l’annonce de la mort de Vincent Lambert ? — Vincent Lambert est mort de faim et de soif alors qu’il n’était pas en fin de vie et que ses parents proposaient de le reprendre. C’est un crime d’Etat. Je suis triste pour tout ce que cela […]

Samuel Martin

Pour poursuivre la lecture :


2 commentaires sur “« Une volonté délibérée de tuer »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.