Gilets jaunes : « Macron, nous voilà ! »

Du Var où il villégiature, Emmanuel Macron a reconnu le 27 juillet à propos des Gilets jaunes : « Je ne crois pas du tout que ce qui, à un moment, a créé la colère sincère d’une partie de la population soit derrière nous », car subsistent« des problèmes profonds dans notre pays qui sont liés à l’injustice, aux difficultés économiques […]

François Franc

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “Gilets jaunes : « Macron, nous voilà ! »

  1. Au sujet de gilets jaunes, je déconseille de voir les 12 coups d e midi. Ce jeu a des réponses fausses et fait de la publicité mensongère pour Macron. 1re erreur constatée ( sources sûres : Wikipédia, un Ami alsacien qui s ‘occupait de ma mutuelle que j’avais quand je travaillais à la Poste de P08, un Ami artisan, la réponse de Jean-Pierre Foucault dans un jeu RTL, les livres ” Depuis quand” par Pierre Germa, le livre Guiness des inventions, La croix, le lys, les larmes, la peine des armes par Xavier Vallat, Histoire de l’ Allemagne par Henry Bogdan, Bismarck De la Prusse à l’Allemagne par Jean-Paul Bled, Bismarck par Emil Ludwig, Bismarck par Henry Valloton. Les 12 coups de midi ont dit comme réponse que la sécurité sociale est née en France en 1945. Faux! Tout ce que je vais dire est dit dans mon livre sur les bilans de Frédéric II, Guillaume 1er, d’Otto von Bismarck, d’Helmut Kohl. La sécurité sociale existait en France avant 1789, car les corporations avaient des caisses de secours. En 1791, le gouvernement français a supprimé la sécurité sociale, les corporations, sans rien mettre à la place. En 1871, l’Alsace et une partie de la Lorraine sont devenus allemands. Guillaume 1er, Bismarck ont apporté, entre autres, à l’Allemagne, à l’Alsace qui était allemande, à la Lorraine allemande, en 1883, le consensus social, la sécurité sociale, en 1888, le remboursement des accidents du travail. Les autres provinces françaises ont retrouvé la sécurité sociale en 1892. En 1889, Frédéric III, Bismarck ont apporté à l’Allemagne, l’Alsace qui était allemande, la Lorraine allemande la retraite. Les autres provinces françaises l’ont eu en 1898. Comme dit dans un commentaire sur l’Espagne, le général Franco a apporté, en 1937, la sécurité sociale à l’Espagne. En 1945, le gouvernement français a unifié les règles de la sécurité sociale. Autre mensonge entendu dans les 12 c oups de midi: Louis XIV a dit l’Etat c’est moi. C’est faux. J’ai dans ma bibliothèque et je les ai lu 10 livres sur Louis XIV, dont de Louis Bertrand, François Bluche, Pierre Gaxotte, Jean-Christian Petitfils, Gonzague Saint-Bris. Louis XIV n’a jamais prononcé cette phrase. Par contre ce que n’a jamais dit ce jeu et qu’il aurait du dire, que Louis XIV a sacrifié son amour pour Marie Mancini pour la France et s’est marié avec l’infante Marie-Thérèse, qu’il combattait, au risque de sa vie, à la tête de l’armée française dans ses batailles alors que Macron n’a jamais risqué sa vie pour la France, qu’il a rappelé au stathouder des pays-Bas qu’en France il est chez lui alors q ue Macron a accepté de se faire adouber par Obama, Merkel, qu’au moment du grand hiver, il a fondu de la vaisselle pour donner à manger au peuple français alors que sous Macron le nombre de SDF atriplé et que macron a multiplié les dépenses pour lui. Maintenant dernièrement, Reichman a dit dans son jeu que Macron a organisé le grand débat alors qu’on sait très bien que les questions étaient choisies, orientées, que les invités étaient triés, que Macron a eu une violence inadmissible envers les gilets jaunes, qu’il a fait supprimer des émissions qui lui ont déplu comme les Guignols d e l’info, maintenant, Salut les terriens, qu’il a renvoyé le général de Villiers pour son franc-parler, que sous son gouvernement, des journalistes de Valeurs Actuelles, Minute, Rivarol, Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan, Zemmour, Roucas ont subi des procès, que TVL, Présent ont subi des censures d’internet, que Macron a fait les lois liberticides contre les soi-disant fake news, loi Avia, veut faire pousser les journalistes à la délation, que sous macron, France inter a joué à la Pravda, au KGB contre Jordan Bardella, qu’une émission de télé a mis à la porte Nicolas-Dupont-Aignan, qu’on voit des reporters à la télé sur place coupés par leur rédacteur en chef, que le s français sont de plus en pauvres, que Macron refuse de supprimer la TVA sur les produits alimentaires, de taxer les yachts, comme par hasard, refuse le référendum d’initiative populaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.