Et si on parlait, après le féminicide, des agressions contre les Français ?

Féminicide, ce néologisme est à la mode il exprime le meurtre d’une ou de plusieurs femmes ou filles en raison de leur condition féminine. Il faut reconnaître que le chiffre de femmes tuées par leur compagnon ou ex-compagnon est effrayant. Nous en sommes à soixante-quinze meurtres depuis le début de l’année. Les grands médias se […]

Guillaume Bernadac

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.