Immigration : quand les officines s’en mêlent

De notre correspondant au Québec. – Les organismes internationaux n’ont pas de pouvoir concret réel sur la gouvernance des Etats, et pourtant ils s’ingèrent de plus en plus dans les affaires intérieures, dictant parfois sous la menace les mesures à prendre, comme le fait le Fonds monétaire international, ou bien en prodiguant de savants conseils, comme […]

Remi Tremblay

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.