Brexit – Boris Johnson en appelle au peuple contre le Parlement

Mardi avait lieu au Palais de Westminster, à Londres, le premier vote de la Chambre des communes pour reprendre au gouvernement de Boris Johnson le contrôle du programme des votes. Un vote perdu par le Premier ministre de Sa Majesté à 328 voix contre 301 après que 21 députés de son parti conservateur se furent rebellés. Quelques heures avant, […]

Olivier Bault

Pour poursuivre la lecture :


4 commentaires sur “Brexit – Boris Johnson en appelle au peuple contre le Parlement

  1. Ces démocrates qui n’ont que le mot de démocratie à la bouche, qui violent la démocratie quand ça les gêne! Les anglais ont demandé le Brexit. D’après les derniers sondages, 54% des anglais veulent le Brexit. Aux dernières européennes, c’est un parti Pro-Brexit, l’UKIP, qui est arrivé 1er des partis anglais. Donc, le parlement anglais, s’il respecterait la démocratie, ne devrait pas s’opposer au Brexit. D’autant plus que la reine d’Angleterre soutient Boris Johnson et c’est la reine d’Angleterre qui représente l’ Angleterre, pas le parlement!
    C’est un roi anglais, duc de Normandie, Guillaume Le Conquérant ( à son époque, en plus, le parlement anglais n’existait pas ) qui a fait l’unité de l’Angleterre, qui a apporté à l’Angleterre la Normandie ( de façon définitive, Philippe II Auguste, en 1203, a rendu la Normandie à la France )

  2. Comme j’aime bien t es commentaires toujours très bons, très justes, très complets, Dominique, j’aimerais bien avoir ton commentaire

  3. Ce sont les banquiers qui dirigent en fait le Royaume-Uni. Depuis longtemps, depuis Waterloo certainement.

    Aux USA aussi mais l’Administration (nationaliste) Trump est en train de s’opposer aux banquiers … Donald Trump sait qu’il ne peut aller très loin … il se souvient de l’assassinat de JF. Kennedy quelques mois après son Exécutive Order de sortir les banquiers de la Federal Reserve : -(

    Au Royaume-Uni la Reine n’a pas le pouvoir que donne l’élection par le Peuple. Et le trône à fait alliance depuis longtemps avec les banquiers. Si les membres du Parlement ont été achetés par ces Maîtres du monde ( les Globalistes ), la crise va être importante car la sortie du Royaume-Uni de l’Europe de Bruxelles traine depuis 3 années.

    Le refus des Tories avec les Labour de convoquer une élection est inoui, car au Royaume-Uni le Peuple est celui qui a toujours raison ( 12 référendums depuis 1973 ).

    Aux USA lorsque des états du Sud voulurent sortir de la Confédération américaine, les états du Nord leur déclarèrent la guerre … c’est dire que Bruxelles aura mis tout le paquet, officiellement et secrètement avec les grands banquiers, pour saboter la sortie du Royaume-Uni.

    Puisque la question n’est pas économique mais uniquement politique : le but de la création de l’Union européenne est de supprimer les états nations et leurs systèmes démocratiques, pour tout remplacer par la dictature de technocrates non élus, soumis aux banquiers. Une dictature européenne, un des préalables au gouvernement mondial unique…

    La sortie du Royaume-Uni ne serait catastrophique ni pour le Royaume-Uni ni pour les pays de l’Europe de Bruxelles.

    A suivre … Et le PM Boris Johnson a du coffre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.