Saint-Nazaire : les socialistes se déchirent sur des affaires sexuelles

Le parti socialiste a toujours été traversé par des courants. Autrefois, nous avions l’aile marxiste (CERES), la nouvelle gauche (sociaux-démocrates), etc. Les années Mitterrand, en somme : celui-ci était bien le seul à réussir la fameuse « synthèse » de ces sensibilités antagonistes. Puis les courants se sont identifiés davantage à une personne : les « écuries » Aubry, Valls, Ségolène […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.