Saint Euethios, martyr (303)

On lit dans Eusèbe : « Quelqu’un, non n’importe qui, mais vraiment des plus considérés parmi les notabilités du monde, dès qu’on a affiché à Nicomédie l’édit contre les Eglises, poussé par un zèle selon Dieu et emporté par sa foi ardente, arrache et déchire le texte placé très en vue dans un lieu public, comme un factum impie et parfaitement méprisable. » Dioclétien et Galère étaient présents. « Ce chrétien était le premier du pays à s’affirmer de la sorte : aussitôt, comme de juste, il subit la peine d’une telle audace et resta, jusqu’au dernier soupir, calme et tranquille. » Adon, au IXe siècle, crut bon de baptiser Jean cet anonyme. Il lui attribua le 7 septembre comme jour. Mais le bréviaire syriaque et le Martyrologe hiéronymien l’avaient nommé Euethios et fixé son souvenir au 24 février, date confirmée par Lactance. Euethios est un nom grec qui signifie « simple, bon ».

Abbé V.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.