Saints Prote et Hyacinthe, martyrs.

Prote vient du grec et signifie premier ; nombre de martyrs portent ce nom. Hyacinthe était un personnage de la mythologie, tué par Apollon et ressuscité par lui sous forme de fleur. Le culte des saints Prote et Hyacinthe est ancien et fort bien attesté. La Depositio martyrumdonne : « Prote et Hyacinthe à Basilla ». La catacombe de Basilla, plus tard de Saint-Hermès, se trouve à l’ouest de l’ancienne voie Salaria, au nord de la villa Borghèse sur le Pincio. Le calendrier monumental de Naples du IXe siècle porte gravée au 11 septembre la mention du martyre. Le Vendredi saint 1845, au cours de fouilles à Saint-Hermès, le P. Marchi, SJ, eut le bonheur de retrouver la tombe intacte de Hyacinthe. Sous une fine couche de boue, on retrouva ses ossements. Ils semblaient avoir subi le feu. Quelques fils d’or étaient les seuls restes de l’étoffe précieuse qui avait recueilli les saintes reliques. •

Abbé V.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.