Ventes en bord de route

Dans l’excellente revue de presse spécialisée en communication agricole intitulée Argos, cette note : « Les vendeurs de bords de routes avec leurs cageots de fruits et légumes se multiplient. Dans Que Choir ? juillet-août, un maraîcher de Dordogne a suivi les camions jusqu’à Barcelone où ces commerçants vont charger des fruits déclassés achetés 11 centimes / kilo et vendus 1,20 euro. Peu de professionnels français veulent témoigner par crainte de représailles. Alors que les activités de vente à la ferme sont fréquemment inspectées, les ventes de bords de routes bénéficieraient de laxisme de la part des autorités. »

On peut supposer qu’il en est de même pour les fruits et légumes proposés à la sortie des métros parisiens…

Anne Le Pape

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.