Il y a 50 ans disparaissait Jack Kerouac

Le beatnik qui aimait les chouans C’est en 1969, à 47 ans, que s’éteignit « éreinté et accablé d’ennui » l’écrivain Jack Kerouac. La publication, en 1957, de Sur la routeallait faire de lui le chef de file de la beat generationà laquelle sont associés les noms d’Allen Ginsberg, Lawrence Ferlinghetti, Gregory Corso et William Burroughs. Ces écrivains, issus de […]

Philippe Vilgier

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.