Policiers : les raisons de la colère

Pour la première fois depuis vingt ans ! Préparée intelligemment et de longue date, cette Marche de la colère, destinée à interpeller le gouvernement face aux innombrables problèmes dont souffrent depuis trop longtemps nos forces de l’ordre, s’annonçait comme particulièrement suivie, et elle l’aura été. Rassemblant entre 20 000 (selon la Préfecture) et 27 000 policiers […]

Franck Deletraz

Pour poursuivre la lecture :

Je m'inscris à la newsletter de Présent
ou bien


Un commentaire sur “Policiers : les raisons de la colère

  1. Ils ont aujourd’hui une autre raison d’être en colère, mais rassurons nous, une marche blanche quelques fleurs, un bon enfumage de frelucron et tout s’apaisera jusqu’au prochain assassinat de masse.
    Nos dirigeants commencent à avoir beaucoup de sang sur les mains, mais le danger pour les franchouillards reste bien les MLP ou les Zemmour, que l’on fera taire avec l’appui de la justice et des directions des médias aux ordres.
    Quel peuple de lâches…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.