Après la tuerie de la Préfecture, faut-il se défendre soi-même ?

La chronique de Julien Langella Retrouvez tous les samedis les réflexions inspirées par l’actualité à Julien Langella, co-fondateur de Génération identitaire et membre d’Academia Christiana. Habilité « Secret-Défense », Harpon pouvait « aller sur les disques durs, les logiciels et prendre connaissance, peut-être extraire et communiquer à d’autres des informations hyperconfidentielles […] dont la divulgation est de nature […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “Après la tuerie de la Préfecture, faut-il se défendre soi-même ?

  1. Les meurtres au grand couteau de cuisine deviennent une  » pratique  » dans toute l’Europe.

    Déjà 114 assassinées à Londres, essentiellement des adolescents, souvent en uniforme de leur école et rentrant chez eux.  » Allo mummy j’arrve  » et ils ne reviennent pas à la maison.

    Hier 2 tués de plus :

    https://www.telegraph.co.uk/news/2019/10/11/two-teenage-boys-killed-thespace-five-hours-london-knife-crime/

    Et Sadiq Hahn a longtemps fait diminuer les effectifs policiers de Londres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.