Offensive turque en Syrie – L’inadmissible chantage d’Erdogan

Pendant combien de temps encore l’Europe, et notamment la France, va-t-elle continuer de supporter l’inadmissible chantage de l’islamiste turc Erdogan ? Non content d’avoir lancé mercredi son armée à l’assaut du Kurdistan syrien, au mépris du droit international, et au risque de favoriser la résurgence de l’Etat islamique dans la région, ce prétendu « allié » de l’Occident, […]

Franck Deletraz

Pour poursuivre la lecture :


5 commentaires sur “Offensive turque en Syrie – L’inadmissible chantage d’Erdogan

  1. La guerre continue en Syrie et les Kurdes y sont mal géolocalisés, ayant été parmi les grands oubliés du découpage du Moyen Orient après la Grande Guerre.

    Fabius et les suivants seront contents puisqu’ils fournirent nos armes françaises aux islamistes en Syrie !

    Et Merkel et cnie aussi, avec Bruxelles, qui organisent l’invasion musulmane en Europe !

    Tragiques réalités.

  2. https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/monde/affrontements-dans-le-nord-est-syrien-sos-pour-les-chretiens-de-la-region-111723

    Un coup de projecteur intéressant de Benjamin Blanchard sur les Chrétiens de Syrie dans la province du Kurdistan.

    Sans accabler le peuple kurde qui vit en Syrie, rappellons que leurs aieux ont participé au génocide arménien, que en Turquie le PPK est une organisation marxiste effectivement terroriste et qu’ils ont créé un pays dans le pays : la région du Kurdistan en Syrie.

    Un fait est certain : la France a abandonné les Chrétiens dans tout l’Orient, que ce soit en Israel où ils ont quasiment disparu ( malgré les multiples appels au secours du Patriarche latin Fouad et son successeur – je l’ai écouté à Jérusalem dans le palais épiscopal ) ou dans les pays arabes : Irak, Syrie . . . Seul le Liban bi-confessionnel tient encore, et sans notre aide.

    Un sujet de fond à traiter, et des accusations à porter contre les nombreux responsables français, depuis l’attaque au camion explosif de nos braves soldats dans leur camp improbable du Drakkar, qui ont retiré nos forces puis honteusement aidé ouvertement les islamistes.  » Ils font du bon boulot contre Assad  » proclamait Fabius, croyant aider Israel.

    Si l’Elysée et l’ectoplasmique Bruxelles protestent contre la retraite de seulement quelques douzaines de braves soldats américains postés ( avec les Turcs ) à la frontière turquo- sirienne, qu’attend le chef de l’Armée française pour voler au secours de la Syrie ? Et du Liban évidemment.

    Facile de laisser les Russes s’occuper du nord ouest syrien vers Idlib, et les Américains du nord est où les populations syriennes d’origine kurde se sont amassées. Les Russes ont perdu beaucoup d’hommes, soldats et contractuels vers Idlib.

    Avec Trump la Maison Blanche montre une volonté de se désengager de ces guerres  » qu’on aurait pas dû faire « . Et il fallait bien une occasion pour marquer le coup et commencer un retrait.

    Les Américain nous ont aussi inlassablement demandé de reprendre les  » soldats islamiques français « , pour les juger chez nous, sans succès. Erdogan a déjà bombarbé une prison de ces assassins dans la province du Kurdistan : ils vont pouvoir rentrer en France si les Kurdes évacuent leur province. Une catastrophe programmée pour les Français évidemment car ils manient l’AK47 et les explosifs !

    Il fut un temps où l’Armée française tenait son rang dans les pays arabes, alors des nations indépendantes. Jusqu’au Koweit où Dassault entretenait une base de Mirages jusqu’à la 1ère guerre du Golfe – j’y était en 1983.

    Nous n’avons pas fini de payer les renoncement de nos mauvais dirigeants depuis le Kosovo serbe abandonné et livré aux islamistes.

    Aujourd’hui 13.000 immigrés du MO et du Pakistan dans l’île de Lesbos ! Demain autant dans l’Ile de la Cité ?

    Et toujours les Turcs occupent la moitié la plus riche de Chypre.

    Europe qu’as tu fait de tes Chevaliers ?

  3. En 1830, l’expédition d’Alger avait été montée avec l’accord de l’Europe méditerranéenne pour réduire les barbaresques (turcs) qui rançonnaient et pillaient les rives de la grande bleue, tenant en esclavage les victimes des razzias.
    En 2019, cette même Europe dite « unifiée », paye le barbaresque pour qu’il garde dans son pays des migrants que cette Europe hypocrite ne veut pas voir déferler sur nos pays. En dépit du grand bon coeur des dirigeants et de leur générosité connue.
    Nul doute que la pauvre tentative d’ingérence dans la politique du grand barbaresque, de l’Europe et de la France, se soldera par un fiasco, renoncement devant la détermination du Barbaresque.

    Je note qu’une fois encore la France se lance dans cette contestation verbale seule, en ordre dispersé. Le Barbaresque doit avoir très peur de ces cris d’indignation.

  4. Oui il y a beaucoup à dire sur la conquête des rives sud et est de la Méditerranée par les islamistes ottomans et arabes, et le renoncement total de l’Europe chrétienne à se préserver.

    Suicide européen ou machination mondialiste ?

    Si l’Espagne, la France, l’italie, la Grèce, la Russie … , avaient maintenu ou étendu leurs présences, et celles des peuples indigènes chrétiens, sur le pourtour de la Méditerranée du Maroc jusqu’au Bosphore, le sort de l’Europe chrétienne serait ô combien différent.

    L’intervention française en 1830 devait effectivement anéantir les barbaresques ottomans qui écumaient la Méditerranée et libérer les chrétiens pris en esclavage, après tant de siècles. L’histoire aidant elle aboutit à la création d’une deuxième France pouvant repousser l’Islamisme.

    D’autres pays européens s’efforcèrent aussi de repousser les Ottomans islamistes à l’est, notamment la Russie du Tsar Alexandre II, hélas contrée par le Royaume-Uni qui créait le Pan-arabisme pour l’utiliser.

    L’Histoire s’est donc déroulée autrement et quasiment tous les pays au sud et à l’est de la Méditerranée sont maintenant islamiques.
    Le Liban tient encore mais les chrétiens sont de plus en plus minoritaires. Les bombes de l’Otan sur la Serbie ont même installé des pays islamiques au nord de la Méditerranée !

    Dramatique est le cas des courageux Grecs – si longtemps sous le joug ottoman – puisque la Turquie annexa finalement leurs territoires millénaires en Anatolie, avec des millions de Grecs massacrés et des expulsés de 1910 à 1924 !

    Il y eut aussi la reculade de Suez alors que les soldats anglo français aéroportés avaient repris la zône du canal ;

    et cette trahison d’un président français de donner en 1962 nos départements algériens – plus le Sahara – à des terroristes qui agissaient par assassinats, attentats, et tortures sur les populations berbères et européennes, et même arabes. Or les terroristes étaient vaincus.

    Pour le Maroc et la Tunisie aussi, comment comprendre que les gouvernants français abandonnèrent complètement ces protectorats, étant donné leur situations stratégiques pour la France et le précédant de l’invasion islamique de l’Espagne ?

    Enfin nous n’avions pas su exploiter notre protectorat sur le Liban et la Syrie accordé en 1920 pour y protéger durablement les chrétiens. Aujourd’hui ils sont minoritaires. Il eût fallu créer un état chrétien. Et les Britanniques ont aussi quitté la Palestine, qui compte aujourd’hui ses derniers chrétiens.

    Pourtant les envahisseurs islamiques venus de la lointaine Arabie soumettre le nord de l’Afrique n’avaient aucune légitimité sur les Berbères, christianisés depuis Rome, et les Français réussissant enfin au 19ème siècle à libérer les chrétiens et protéger la Méditerranée !

    Aucune légitimité non plus pour les Huns islamisés venus de Mongolie : les Turcs qui finirent par massacrer et expulser des millions de Grecs qui vivaient depuis 3.000 ans en Thrace, Pont Euxin, Asie Mineure !

    Les côtes de la Méditerranée auraient donc dû rester ou redevenir chrétiennes si les dirigeants européens avait pleinement tiré les leçons de l’Histoire : Lépante victorieuse, Constantinople suppliciée, Vienne sauvée, Espagne occupée durant 7 siècles, Berbères et peuples du Moyen Orient chrétiens etc.

    Au lieu de quoi l’Europe chrétienne occidentale est aujourd’hui envahie à allure forcée par les décisions de ses dirigeants (et leur Commission de Bruxelles,) par des peuples islamiques, africains, arabes, et asiatiques. Seuls quelques pays dénoncent cette politique et s’y opposent : Pologne, Hongrie, Italie hier …

    Un suicide collectif ou une machination mondialiste ?

    Exactement le contraire du projet du comte Richard von Coudenhove Karlegy qui imagina au début du XXème siècle une Europe des Nations Chrétiennes, un projet parfaitement réalisable qui fut détourné par des politiciens malfaisants.

    Et pourtant la déchristianisation des pays européens serait possible si elle était décidée.

  5. Et pourtant la rechristianisation des pays européens serait possible si elle était décidée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.