Un légitimiste à la tête des Républicains

L’élection était jouée d’avance, n’aura guère passionné les médias ni déplacé en masse les militants du parti Les Républicains (LR). A peine 41 % de participation pour élire le successeur de Laurent Wauquiez, démissionnaire, à la tête d’un mouvement menacé d’éclatement. Ils étaient donc trois profils différents à se présenter, tous des élus du parti néo-gaulliste. Christian […]

Jean-Louis Leroy

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.