Tout ça finira mal…

Les politiciens et les journalistes du système se demandent depuis des années quelles peuvent bien être les raisons de la défiance d’une masse toujours plus importante de Français à leur égard. Histoire d’enseigner un petit quelque chose à ces grands esprits, prenons l’exemple récent de l’augmentation des « frais d’hébergement » de nos chers députés, lesquels « frais » passeront au 1er novembre 2019 de 900 à 1200 euros mensuels. Or, il y a tout juste deux ans, les Aides personnalisées au logement (APL) avaient été diminuées de 5 euros mensuels et la prochaine réforme, applicable au 1er janvier 2020, verra 600 000 personnes toucher moins et 600 000 autres personnes ne plus rien toucher du tout. Eh oui, il faut bien penser à la situation précaire de nos députés…

Arnaud Robert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.