Canada périphérique contre métropoles

De notre correspondant au Québec. – A une certaine époque pas si lointaine, le romancier canadien Hugh MacLennan écrivait que le Canada était composé de « deux solitudes », le fossé entre anglophones et francophones semblant irréductible. Mais les temps ont changé et avec l’immigration de masse et l’éclatement de la société mu par le multiculturalisme et sa […]

Remi Tremblay

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.