« Un poison musulman »

Un certain Abdallah Zekri, délégué général d’un bidule nommé « Conseil français (sic) du culte musulman », invité le 29 octobre dernier sur LCI, a affirmé sans rire que les musulmans « étaient stigmatisés pour tout ». Position victimaire habituelle des pleurnichards professionnels. Mais là où le représentant des éternels stigmatisés fait très fort, c’est lorsqu’il ose le propos suivant, à propos des musulmans : «  nous sommes victimes du terrorisme ». Sans blague ?  Et le même représentant officiel en rajoute une couche : les politiques qui critiquent l’islam et les musulmans  doivent « fermer leur gueule ». Pleurnichard, totalement impudique et maître censeur, ça fait un peu beaucoup pour ce porte-parole communautaire. Lequel déclarait tranquillement, le 18 juin 2017 : «  je ne suis pas assimilable, je suis un poison musulman. Celui qui veut m’assimiler, il meurt ». Merci, merci beaucoup, pour cette éclairante confession.

Arnaud Robert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.