Saint Israël, chanoine régulier au Dorat (1014)

Israël était un très zélé chanoine du Dorat, quand Boson le Vieux, comte de la Marche, restitua l’abbaye du Dorat qu’il avait usurpée et y confirma des chanoines réguliers en 987. Sous l’évêque de Limoges Hilduin, Israël devint professeur à l’école épiscopale, prêtre, vicaire général de Limoges et grand chantre du Dorat. Il se dévoua à soigner les malades atteints du mal des ardents. A la cour du roi Robert le Pieux, il ne fut pas sans influence dans les affaires ecclésiastiques. L’évêque de Reims, devenu pape, créa Israël prévôt de Saint-Junien où des chanoines réguliers remplacèrent les bénédictins. Israël mourut le 22 décembre 1014 au Dorat. Il avait repris l’école de cette ville depuis 1006 et avait formé des disciples, comme saint Gautier, le futur fondateur de l’abbaye de Lesterps. Des miracles marquèrent son crédit auprès de Dieu ; son culte commença. •

Abbé V.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.