Bienvenue au village gaulois

Excédée par les récriminations des rurbains ou des possesseurs de résidence secondaire qui s’installent à la campagne mais n’en supportent pas les inconvénients — tintement des cloches de l’église, bruit des tracteurs, meuglements des vaches, coassements des grenouilles, aboiements des chiens et même, ça s’est vu, chant des cigales — et se pourvoient en justice pour faire cesser ces « nuisances », Gaëlle Vaude, charmante maire de Pargny-la-Dhuis, dans l’Aisne, a fait apposer ce panneau plein d’humour à l’entrée du village. Bienvenue à tous mais avis aux fâcheux : passez votre chemin !

Camille Galic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.