Une utopie qui fait rêver

Au départ, on pense à un canular. Le nom « royal » de l’auteur, ce récit d’un royaume chrétien imaginaire, un livre publié prétendument en 1935 et opportunément réédité, tout cela sent la mystification. Et l’on se dit que le préfacier Frédéric Rouvillois (qui présente le texte de façon tout à fait intéressante) aurait toutes les compétences pour […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.