Le drapeau rouge flotte sur la marmite américaine

De notre correspondant permanent aux Etats-Unis. – L’Amérique serait-elle en train de virer faucille et marteau ? Allons donc ! Impossible d’imaginer le temple reconnu du capitalisme imprégné d’une doctrine, le marxisme, qui hisse l’Etat au sommet et relègue l’individu dans ses communs. Ce serait contre-nature. D’autant qu’en Amérique, la quasi-totalité des habitants placent d’instinct l’Etat en bas […]

Christian Daisug

Pour poursuivre la lecture :


6 commentaires sur “Le drapeau rouge flotte sur la marmite américaine

  1. Un véritable scandale c e qui est en train de s e passer aux Etats-Unis. Un très grand homme d’Etat, Donald Trump, qui aime les Etats-Unis qu’il dirige, qui travaille gratuitement sans être payé ( il vit avec ses revenus d ‘homme d’affaires ), totalement indépendant des puissances financières, qui a beaucoup fait pour les Etats-Unis, qui est le 1er depuis 30 ans à travailler pour les Etats-Unis, qui a été élu légalement, dont + de 50% des étatsuniens demandent qu’il reste, que par tous les moyens, même les plus immondes, que les démocrates, qui osent s’appeler démocrates, même les plus immondes, les plus déloyaux, essayent de faire partir du pouvoir , ces démocrates, dont Biden, qui refusent que le peuple soit au courant des pots-de-vin de Bident en Ukraine alors que le peuple étatsunien a le droit de s avoir, car pour être un grand homme d ‘Etat, il faut aimer le pays dont on a la charge, avoir le maximum d’indépendance, une oligarchie financière internationale apatride, sans morale, sans mémoire, qui cherche à installer sa dictature aux Etats-Unis, dictature encore plus sournoise que la dictature communiste parce qu’au moins en Russie, le s gens pouvaient mettre le doigt sur le sommet, sur Lénine, Staline, Khroutchev, Brejnev, Tcherenko, Andropov, mais qui sait que derrière Obama, les Clinton, les Biden, Pelosi et cie, il y a Epstein, Weinstein, Goldman § Sachs, Rockefeller, Amazon, Google, Zuckerberg? Vivement le mail de mon Ami Dominique que j’apprécie beaucoup! exemples que pour être un grand homme d ‘Etat, il faut aimer le pays dont on a en charge, avoir le maximum d’indépendance. Donald Trump aime les Etats-Unis, ne fait partie d’aucune internationale, est totalement indépendant des puissances financières. Vladimir Poutine aime la Russie, ne fait partie d’aucune internationale. Louis XIV que je cite dans un autre mail, Henri IV, Richelieu, entre autres, aimaient la France, étaient totalement indépendants, avaient, même, un héritage à transmettre. Frédéric II, Guillaume 1er, Otto von Bismarck, dont j’ai fait un livre sur eux aimaient la Prusse, étaient totalement indépendants. Frédéric, Guillaume 1er, même, avaient un héritage à transmettre. Guillaume 1er, Otto von Bismarck, Helmut Kohl aimaient l’Allemagne. Helmut Kohl ne faisait partie d’aucune internationale, était indépendant des puissances financières. Mais, hélas, aussi en France, on n’a que le valet de l’islam radical, de l’oligarchie financière internationale, Emmanuel Macron et l’Allemagne hélas pour elle n’a plus que la Chirac allemande au féminin, Angela Merkel

  2. Vite un commentaire de mon Ami Dominique dont j’apprécie beaucoup ses mails très réalistes, très sensés, très fouillés, très complets, très documentés, pour compléter, justement, mon mail!

  3. Il faut reconnaitre que les USA n’ont d’autre légitimité historique que l’Angleterre la France et l’Espagne…. et les malheureux  » Indiens  » qui peuplaient le continent nord des Amériques mais qui furent exterminés.

    Les USA sont donc un pays aux pieds d’argile car sans une riche histoire, ce qui fait que leur résilience est faible. Trump tente d’inverser le sens de la violence militaire du pays à l’extérieur qui a toujours compensé son absence de passé histoirique en s’appuyant sur la ( faible) majorité pacifique qui l’a élu pour cela.

    Mais les forces de destruction sont toujours là et elles agissent en ce moment à découvert. Le Shadow government et le Deep state s’appuie maintenant plus que jamais sur les marxistes formés dans le système universitaire ; et sur le prolétariat latino-américain qui pénètre au plus profond des USA et vote majoritairement Democrat. C’est une tentative par le bas.

    Par le haut ces forces tentent d’effectuer en ce moment un coup d’état institutionnel., achèvement visible de la lutte mené contre le préident depuis son élection. Au final c’est une lutte entre le Bien et le Mal, et bien malin celui qui prédirait l’avenir.

    Le peuple profond, Républicain, ne lachera pas la partie car il sait que ce sont ses libertés que veulent lui ravir les forces totalitaires. Mais le peuple profond a peu de moyens sinon le 1er et le 2ème Amendments, et c’est pourquoi les Democrats visent toujours et avant toute chose à désarmer le peuple. La liberté de porter des armes individuelles est une liberté unique au monde. Un bien précieux.

  4. Le malheureux Traité de Paris en 1763 scella la victoire de l’armée Anglaise sur le sol des Amérindiens. A la collaboration Franco-Améridienne succéda la violence Anglaise et un siècle après les Améridiens, présents depuis 15.000 sur le continent Amérindien , finissaient d’être génocidés et ethnicidés.

    Un très beau site, d’ailleurs français :

    http://amerindien.e-monsite.com/pages/ethnocide-des-amerindiens-ou-la-destruction-de-l-identite-culturelle-des-amerindiens.html

  5. http://www.frontenac-ameriques.org/histoire-et-memoire/article/le-traite-de-paris-du-10-fevrier

    1763 : les Français sont vaincus à 70.000 contre 1.400.000 Anglais. C’est un coup fatal pour la France.

    1783 : les Français et les (insurgés) Américains battent les Anglais … mais hélas les Français ne récupère toutefois pas le Canada Anglais !
    Une victoire qui n’en est donc pas une pour la royale France.

    1789 : les Anglais, par leurs sociétés franc maçonnes secrètes, parviennent à renverser le roi de France Louis XVI. Et c’est le début de l’agonie de la France.

  6. On doit se poser une question :

    Pourquoi les Américains ne sont ils pas venus soutenir la royale France, contre les Anglais, à partir de 1789 ?

    De la Vendée aurait pu jaillir la contre-révolution. royale si les Américains avaient amené un puissant corps expéditionnaire et des armes. Juste retour d’une dette au bon roi Louis XVI et au peuple de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.