Les gauchistes sur la voie de la conversion

Nous assistons actuellement à une tentative de constitution d’un nouveau front islamo-progressiste, ou plus exactement islamogauchiste, puisque le mot « progressiste » a fait l’objet d’une captation par LREM. Si la gauche est fracturée sur cette question, comme l’a montré la manifestation de dimanche, on distingue bien la ligne de partage : elle concerne très précisément les rapports […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


9 commentaires sur “Les gauchistes sur la voie de la conversion

  1. La gauche a toujours été dans la trahison. Etienne Marcel ouvrant les portes d e Paris aux anglais au moment où il fut assassiné, ce qui sauvera Paris de l’invasion anglaise. Les républicains protestants se faisant les valets d’Elisabeth 1re d’Angleterre. La Sainte Ligue Catholique se faisant les valets de l’ Espagne, réclamant le trône de France pour l’infante d’Espagne, ouvrant les portes des villes qu’elle détenait aux troupes espagnoles ( c’est la Sainte Ligue Catholique qu’il faut condamner, c’est pas Felipe II qui faisait son métier de roi d’Espagne ). Les républicains protestants qui appelaient l’Angleterre, le duc de Buckingham à envahir la France. Mais les républicains protestants seront mis hors d’était de nuire et les anglais seront dissuadés de débarquer en France et les places fortes protestantes seront détruites par Richelieu et les protestants, ce qui est normal, n’auront plus le droit d’avoir des places fortes depuis Richelieu, interdits d’avoir des places fortes par Richelieu, depuis le traité d’Alès remplaçant l’Edit de Nantes. Le cardinal de Retz et les frondeurs se mettant au service de l’Espagne, mais les frondeurs seront battus, mis hors d’Etat de nuire par Mazarin. Voltaire qui se vendait à Frédéric II ( c’est Voltaire qu’il faut blâmer. Frédéric II faisait son métier de roi de Prusse, a été, avec Guillaume 1er, Otto von Bismarck, Helmut Kohl, l’un des 4 plus grands, ex aequo, hommes d’Etat qu’a eu l’Allemagne, a été le plus grand homme d’Etat mondial du XVIIIe siècle ). Voltaire qui parlait  » de simples arpents de neige  » pour le Canada français. le gouverneur du Québec, libéral, de gauche, ami des philosophes, qui bloquait à Montréal, la troupe envoyée, sur sa cassette personnelle, les parlements refusant l’argent réclamé par Louis XV pour envoyer des troupes à Montcalm ( le catastrophique régent duc d’Orléans avait infligé à la France le droit de remontrance des parlements et c ‘est qu’en 1770 que Louis XV renverra les parlements. Hélas, mal inspiré par Maurepas, Louis XVI rappellera les parlements en 1776 ), par Louis XV au secours du courageux, héroïque Montcalm. Danton se vendant aux anglais. Pour plaire à la franc-maçonnerie, Emile Combes retardant la carrière des officiers catholiques et les fichant alors que les meilleurs officiers français étaient catholiques ( ex : le général Weygand, le Maréchal Philippe Pétain, le Maréchal Ferdinand Foch ). Le socialiste Jean Jaurès et la majorité de la SFIO ( parti socialiste ) votant contre la loi d’extension à 3 ans du service militaire réclamée par Clémenceau ( alors que votée par l’Action Française et elle sera votée car elle aura la majorité au parlement, car votée par l’Action Française, le parti de Millerand, le parti de Clemenceau, c’est-à-dire le Parti Radical-Socialiste. Seul le parti Socialiste d e Jean Jaurès, avec Jean Jaurès, a voté contre ). Pour la franc-maçonnerie, Clemenceau, le démocrate ( gauche étatsunienne ) Woodrow Wilson faisant le traité de Versailles qui fera élire Hitler, qui créa la poudrière des Balkans, deux pays totalement artificiels, la Tchécoslovaquie, la Yougoslavie, qui remplaça un pays de + de 100 000 km2, comprenant l’Autriche, la Hongrie, la Tchécoslovaquie, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, par un pays ne comprenant que l’Autriche, de moins de 100 000 km2, devenu encore plus trop petit pour servir de bouclier efficace contre l’Allemagne, Hitler, avec, en 1935, 83 000 km2 de superficie contre + de 100 000 km2 de superficie pour l’Allemagne. Là, volontairement, pour pas être trop long, je me limite à la France. Le Parti Communiste dit Français, de 1920 à 1989, obéissant aux ordres d’un pays étranger, de la Russie, payé par un pays étranger, la Russie, par l’intermédiaire de la BCEN dont 99% des actions appartenaient à l’état soviétique. le socialiste Aristide Briand démilitarisant la Ruhr, ce qui donnera les matières premières à Hitler pour faire ses tanks. Le PCF, avec tous les partis communistes européens, sous les ordres de Staline, créant les Brigades Internationales combattant, au service de la Russie qui voulait satelliser l’Espagne, aux côtés des républicains espagnols. Le futur ministre de la culture de de gaulle, André Malraux combattant, pour la Russie, dans les Brigades internationales aux côtés des républicains espagnols. Et je ne parle que des erreurs, maintenant, qui sont ouvertement de la trahison. Les communistes français sabotant, de 1939 à 1941, du matériel français dans les usines françaises d’armement. Maurice Thorez désertant de sa compagnie de Cauchy, en 1939, se réfugiant en Russie, restant caché, de 1939 à 1944, en Russie. De Gaulle qui créa son 1er gouvernement avec des hommes obéissant à l’étranger, la Russie, recevant leurs ordres de l’étranger, de la Russie, des ministres communistes. Jean Monnet, Robert Schuman payés par la CIA, les Etats-Unis, chargés de créer l’Europe, pour mettre le continent européen sous la coupe étatsunienne. Edouard Philippe, Michel Rocard, Lionel Jospin, Francis Janson, Colette Janson, Etienne Bolo, Serge Reggiani, Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Claude Lanzmann, Jacques Lanzmann, François Châtelet, François Truffaut, Pierre Boulez, Alain Resnais, Jean-François Revel, Simone Signoret, Françoise Sagan, Danièle Delorme, Alain Cuny, Clara Malraux, Florence Malraux, Henri Curiel, Lucette Larribère, Rose Serrano, Eliette Loup, Jacqueline Guerroudj, Danièle Minne, Raymonde Peschard, les abbés Declerq, Bertal, Berenguer, Mgr Duval, les hommes du parti communiste dit français furent des porteurs de valises du FLN avec lesquelles le FLN faisait des attentats, tuant même des musulmans, tuait l’armée française. Charles Hernu, socialiste, otage et taupe de la Russie communiste, du KGB. François Mitterrand, socialiste, faisant son gouvernement avec 4 ministres obéissant aux ordres d’un pays étranger, de la Russie, payés par un pays étranger, par la Russie, 4 ministres communistes. Jacques Chirac, par haine contre Giscard, faisant élire Mitterrand, qui avait 5 ministres travaillant pour la Russie ( un socialiste, Charles Hernu, 4 communistes, Charles Fiterman, Anicet Le Pors, Jack Ralite, Rigout ). Jacques Chirac, toujours, Emmanuel Macron condamnant l’Etat français pour le Vel d’Hiv! alors que ce sont l’Allemagne, Hitler qui ont exigé cette rafle, que la France était battue, n’avait pas les moyens de résister à Hitler, que l’Etat français devait ruser, que le maréchal Pétain a fait le maximum pour sauver le maximum de juifs, a sauvé le maximum de juifs et seuls les chiffres comptent ( nombre de juifs disparus : Espagne du général Franco : aucun, mais l’Espagne n’était pas occupée, chacun, en France sous l’occupation, Italie sous Mussolini : 25%, Belgique occupée : 60%, Pays-Bas occupés : 70%, chacun, Allemagne hitlérienne, Autriche occupée, Russie stalinienne : 90% ), Emmanuel Macron qui calomnie
    mensongèrement l’œuvre coloniale française en Algérie, tous c es dhimmis, les Anne Sinclair, Elisabeth Lemoine, Claire Chazal, Christine Ockrent, Laurence Ferrari, Audrey Pulvar, Bensallem, Anne-Claire Coudray, Anne-Sophie Lapix, Gilles Bouleau, Pujadas, Duhamel, Apathie, Naulleau, Yann Barthes, Lemoine, Cyrille Hanouna, Laurent Ruquier, Guy Bedos, Josiane Balasko, Emmanuelle Béart, Charles Aznavour, la chanteuse Renaud, Jean-Jacques Goldman, Le Nouvel Observateur, Libération, Le Monde, Marianne, L’Express, le Point, Le Parisien, LFI, Mélenchon, Emmanuel Macron, Edouard Philippe, Castaner, Taubira, l’actuelle garde des sceaux

  2. Notons aussi parmi les dhimmis, Besencenot, la NPA, la CGT, Philippe Martinez et que cette dhimmi garde des sceaux actuelle est Nicole Belloubet.

  3. C’est inimaginable votre connaissance Sabary !

    Petite rectification vous avez écrit  » ministres obéissant aux ordres d’un pays étranger, de la Russie, payés par un pays étranger, par la Russie,  » il fallait lire l’URSS n’est ce pas ?

    J’ajouterai humblement que le rapprochement entre islamistes et communistes revient aux dirigeants de l’ex URSS, au Congrès de Bakou. On peut trouver un livre sur cette stratégie aux éditions www trident : Le congrès de Bakou.

    Communisme et islamisme : mêmes instincts de tyrannie et de soumission des populations, et de génocide des résistants.

    1. Exact. Vous avez raison Dominique, pour  » ministres obéissant aux ordres d’un pays étranger, de la Russie, payés par un pays étranger, par la Russie », il fallait lire, effectivement, vous avez raison, Dominique, l’URSS

  4. Le pire, depuis des dizaines années, la France est dirigée par des gens n’aimant pas la France. Clovis 1er, Dagobert 1er, Pépin Le Bref, Charlemagne, tous les rois de France, de 987 à 1789, les rois qui ont dirigé la France de 1815 à 1848, le maréchal Pétain aimait la France. En 2002, les français ont préféré un homme qui n’aimait pas la France, Jacques Chirac, à un homme qui aimait la France ( enfin, la majorité, moi aimant mon pays, c’est pour ça que j’écris des livres et que je tiens que les Editions Fol’Fer d’Alain Sanders éditent mes livres, c’est parce que je ne v eux pas rester les bras croisés à voir la France d disparaître , moi j’ai voté Jean-Marie Le Pen ). Pendant ce temps-là, le Brésil a Jair Bolsonaro qui aime le Brésil, les Etats-Unis ont Donald Trump qui aiment les Etats-Unis, le Japon a son empereur, Abe qui aiment le Japon, l’Inde a Modi qui aime l’Inde, la Russie a Vladimir Poutine qui aime la Russie, la Hongrie a Viktor Orban qui aime la Hongrie, la Pologne a Mateusz Morawiecki qui aime la Pologne. Comme pour les livres que j’ai écrit, de 1180 à 1223, la France avait Philippe II Auguste qui aimait la France et de 1580 à 1610, la France avait Henri IV qui aimait la France et de 1622 à 1643, la France avait Louis XIII, Richelieu, Mazarin qui aimaient la France, et de 1643 à 1715, la France avait Louis XIV, Mazarin, Colbert qui aimaient la France. Comme j’ai dit dans mon livre sur les bilans des 4 plus grands hommes d’Etat, ex aequo, qu’a eu l’Allemagne, au XVIIIe siècle, la Prusse, de 1740 à 1786, avait Frédéric II aimait la Prusse et la Russie, de 1762 à 1796, avait Catherine II La Grande qui aimait la Russie et l’Autriche, de 1740 à 1790, avait Marie-Thérèse, Joseph 1er qui aimaient l’Autriche et la France, de 1723 à 1774, avait Louis XV qui aimait la France et l’Espagne, de 1759 à 1788, avait Carlos III qui aimait l’Espagne. Comme dit dans ce même livre, la Prusse et l’Allemagne avait, de 1861, pour la Prusse, de 1871, pour l’Allemagne, à 1890, Guillaume 1er, Otto von Bismarck, Frédéric III, Guillaume II qui aimaient la Prusse, l’Allemagne. En 1868, de 1874 à 1880, l’Angleterre eut Benjamin Disraeli qui aimait l’Angleterre. De 1855 à 1881, la Russie eut Alexandre II qui aimait la Russie. De 1848 à 1916, l’empire austro-hongrois eut Franz-Joseph 1er, Sissi qui aimaient l’empire austro-hongrois. Comme dit dans ce livre, l’Allemagne de l’Ouest puis l’Allemagne réunifiée eut, de 1982 pour l’Allemagne de l’Ouest, 1990 pour l’Allemagne réunifiée, à 1998, Helmut Kohl qui aimait l’Allemagne. De 1964 à 1986, le Brésil avait cette junte militaire qui aimait le Brésil. De 1973 à 1986, le Chili eut le général Augusto Pinochet qui aimait le Chili. De 1981 à 1989, les Etats-Unis eurent Ronald Reagan qui aimait les Etats-Unis. De 1979 à 1990, l’Angleterre eut Margaret Thatcher qui aimait l’Angleterre. En 1994, de 2002 à 2006, puis de 2008 à 2011, l’Italie avait Silvio Berlusconi qui aime l’Italie. De 1961 à 1999, le Maroc a Hassan II qui aime le Maroc. De 1960 à 1993, la Côte d’Ivoire a Houphouët-Boigny qui aime la Côte d’Ivoire. Comme dit dans mon livre sur les bilans de Benito Mussolini, Silvio Berlusconi, l’Italie avait, de 1922 à 1942, Vittorio-Emmanuele III, Benito Mussolini qui aimaient l’Italie. L’Autriche avait, de 1932 à 1934, Engelbert Dollfus qui aimait l’Autriche. De 1940 à 1944, la France avait le Maréchal Philippe Pétain qui aimait la France. De 1932 à 1968, le Portugal avait le Dr Salazar qui aimait le Portugal. De 1923 à 1930, l’Espagne eut Alfonso XIII, le général Miguel Primo de Rivera qui aimaient l’Espagne. De 1939 à 1975, l’Espagne eut le général Francisco Franco qui aimait l’Espagne. De 1941 à 1979, l’Iran eut le Chah Mohammad Reza Pahlavi Le Grand qui aime l’Iran. Depuis 2000, la Russie a Vladimir Poutine qui aime la Russie. Depuis 1999, le Maroc a Mohamed VI qui aime le Maroc

  5. Exact, Dominique, j’ai marqué la Russie, mais il fallait effectivement lire, Dominique, vous avez raison, l’URSS

  6. A propos du Congrès de Bakou ( livre publié aux www éditions du Trident fr ) je rapporte ci après la présentation du livre. :  » LA FAUCILLE ET LE CROISSANT – ISLAMISME ET BOLCHEVISME AU CONGRÈS DE BAKOU  » , PRÉSENTÉ PAR JEAN-GILLES MALLIARAKIS

    En septembre 1920, sur les bords de la mer Caspienne, s’est forgée une alliance entre révolutionnaires marxistes et nationalistes musulmans. Apparemment contre-nature, elle se révélera féconde au cours du XXe siècle. Elle a permis à la Russie soviétique de légitimer ses possessions coloniales : en partageant dès 1921 le Caucase avec la Turquie kémaliste ; puis, à partir de la création de l’URSS en décembre 1922, en y incorporant les pays de l’ancien Turkestan russe en Asie centrale, etc. En dressant l’Orient contre l’Occident, les stratèges du Kremlin allaient définir une ligne internationale supposée couper le capitalisme de ses centres de profit.

    Ce « Premier congrès des Peuples de l’orient » de septembre 1920 fut été réuni à Bakou, par les bolcheviks, à l’appel du Komintern. Il s’agissait de donner une nouvelle base stratégique à la Révolution. Certes, en 1917, elle avait été victorieuse en Russie. Mais, à l’ouest ses tentatives avaient tourné court qui n’avait pas réussi à s’exporter en Europe : échec en Allemagne, échec en Hongrie, etc.

    Quelques jours à peine avant le Congrès en août 1920 l’armée rouge avait échoué en Pologne.

    À défaut de se développer à l’ouest, Lénine et ses camarades entreprirent de s’allier à l’est aux nationalistes musulmans, de se servir de leurs luttes et de les enrôler sous leur bannière.

    Il appartint au chef des révolutionnaires hongrois Béla-Kun, alors mondialement connu mais que sa défaite en 1919 avait contraint de se réfugier à Moscou de justifier le nouvel impérialisme russe qui se profilait déjà sous la bannière de « l’Internationale communiste ». Il déclarera ainsi : « Camarades, bien que je ne m’exprime que très difficilement en russe permettez-moi de vous saluer dans cette langue qui est celle de la révolution internationale. (p. 31)

    L’alliance fut solennisée par Zinoviev, orateur enflammé. Alors président de l’Internationale, il en appela dans son discours inaugural à la GUERRE SAINTE… Le compte rendu du Congrès note alors que cette proclamation du djihad fut suivi d’un  » Tonnerre d’applaudissements. Tumulte. Les assistants se lèvent en brandissant leurs armes. Pendant un assez long moment l’orateur ne peut pas continuer son discours. Les délégués, debout, applaudissent. Cris : Nous le jurons !  » (p. 58)

    Au lendemain de cette première guerre mondiale qui avait vu le génocide des Arméniens perpétré par les Jeunes-Turcs, le congrès accueillit les thèses de leur ancien chef Enver-Pacha. On entendit même un rapport proclamant par la voix de Vagardin-Schakir : La Turquie ne poursuivit jamais une politique impérialiste et n’eut à aucun moment des buts annexionnistes.  » (p. 81)

    Karl Radek, stratège et secrétaire général du Komintern : « Camarades, en vous appelant à la guerre sainte contre l’Entente et en premier lieu contre le capitalisme anglais, nous savons que ce n’est pas aujourd’hui que nous vaincrons, que notre lutte sera longue parce que les masses populaires de l’Orient seront lentes à se développer. Les nouvelles des victoires de l’Armée Rouge et des luttes du prolétariat anglais, français et italien mettront longtemps à franchir les ravins et les montagnes désertes avant d’arriver au paysan de l’Inde et de l’Égypte, auquel elles diront : debout, peuple des travailleurs, lève-toi !  » (p. 75)

    Dans sa péroraison Radek lancera encore :  » Et quand nous vous remettons, camarades, l’étendard de la lutte fraternelle contre l’ennemi commun, nous savons qu’ensemble nous créerons une civilisation cent fois meilleure que celle des esclavagistes de l’Occident. »
    Nous le savons, camarades, nos adversaires diront que nous faisons appel au souvenir de Gengis-Khan et des conquérants, les grands califes musulmans.
    Mais nous sommes convaincus que ce n’est pas dans des buts de conquête et pour faire de l’Europe un cimetière que vous avez tiré hier vos poignards et vos revolvers ; vous les avez tirés pour créer avec les ouvriers du monde entier une nouvelle civilisation, la civilisation du travailleur libre. Et c’est pourquoi, quand les capitalistes disent qu’une nouvelle vague de barbarie, une nouvelle horde de Huns menace l’Europe, nous leur répondons : vive l’Orient rouge qui, avec les ouvriers d’Europe, créera la civilisation nouvelle sous l’étendard du communisme. (Vifs applaudissements.) » (p. 76)

    * * *

    Un siècle après exactement, les néo trotskistes français réalisent – en France – cette alliance soviétique entre communistes et islamistes.

    Quoi de plus évident que la convergence de ces deux idéologies mortifères !

  7. Merci, Francis Bergeron, pour le ping back et lien vers Les Observateurs suisse, et excellente revue-internet et avec laquelle Présent partage ( bravo) des articles.
    C’est une réelle question que cette alliance mais est ce une alliance ? La lecture de  » Sociologie du Communisme  » ( publié en trois tomes aux éditions du Trident ) apporte des réponses

    Je cite J-G Malliarakis :
     » Jules Monnerot avait décrit, dès 1949, au lendemain du coup de Prague, le communisme comme l’islam du XXe siècle.

    De plus en plus l’islamisme se comporte comme le communisme totalitaire du XXIe siècle.

    Dans leur confrontation avec l’islamo-terrorisme nos sociétés, et plus précisément encore, nos dirigeants et nos gros moyens de désinformataion perdent de vue la parenté « structurelle » entre les deux ambitions totalitaires :
    L’un comme l’autre se ressemblent dans leur implacable pour l’IMPERIUM MUNDI, l’empire du monde.

    * * *
    Suite du commentaire de Dominique :
    C’est bien exact à mon avis, mais à voir ce qui se passe avec l’ascension de la Chine communiste qui est LE danger communiste contemporain pour le monde libre : le communisme (chinois) est bien l’islam du XXème siècle (et du siècle suivant),

    Et l’islamisme se comporte comme le communisme totalitaire du XXIème siècle, employant les méthodes révolutionnaires de la terreur et visant à détruire la civilisation occidentale chrétienne.

    Il y a donc convergence dans les moyens et les buts de destruction et où soumission du monde occidentale chrétien..

    Mais, mais il y a divergence dans le but final de chacun des deux systèmes idéologique ! D’où l’actuelle tentative de destruction de l’islamisme entreprise en Chine par la persécution à grande échelle des Uigurs, pour les « siniser ». La dictature chinoise ayant senti le danger du système théocratique islamiste qui se développe par le bas, et donc pourrait à terme renverser la tyrannie communiste qui part du haut vers le bas.

    Il n’y a pas d’exemple, non plus, d’un état islamiste qui se soit déclaré communiste … L’islamisme étant tout aussi intolérant et totalitaire que le communisme.

    Et c’est là que nous sommes, nous Français, doublement en grand danger : à mon avis les patriotes français sont pris en tenaille entre les néo marxistes et les islamistes. Et hélas l’Eglise catholique n’est pas leur rempart ( l’état français encore moins ) , bien au contraire, puisque – après Jean Paul II et après Benoît XVI – Rome est devenue bienveillante avec les deux idéologies mortifères !

    Il faudra que les Français ouvrent les yeux et le plus tôt serait le mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.