Connexion
S'abonner

Le Bataclan, quatre ans déjà

 Quatre ans d’enquête et un million de pages, le dossier du procès des tueurs du Bataclan est prêt. Il devrait se tenir en 2021, avec 14 inculpés dont onze sont emprisonnés. Nous venons pourtant d’assister à une conjonction d’événements révélatrice : quatre jours après une manifestation de faible ampleur mais très agressive, le 10 novembre 2019, se prétendant « contre [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

2 commentaires

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Dominique - 14 novembre 2019

Quatre ans c'est trop long.

Soit ils ne travaillent pas bien soit les enquêteurs ne sont pas assez nombreux. Combien furent ils ?

Sabary - 17 novembre 2019

Les plus scandaleux sont 1/ le président italien du parlement européen, un démocrate ( alors que la démocratie est le gouvernement par le peuple et que c'est la Lega de Matteo Salvini qui a été le 1er parti italien aux dernières élections européennes ) qui refuse la demande d'un député du Rassemblement National de faire une minute de silence pour les victimes du Bataclan, 2/ tous ces stupides français, hommes politiques français comme Mélenchon, Besencenot qui ont repris " Allah Akbahr" à la manif contre "l'islamophobie" alors que c'était la dernière phrase qu'ont étendu les victimes du Bataclan, 3/ qu'aucun de ces manifestant n'a dénoncé les attentats islamistes, n'a demandé une minute de silence pour les victimes du Bataclan, n'a dénoncé la chasse du FLN aux harkis, n'a la libération des chrétiens réduits en esclavage en Algérie ( en 2015 : 70 000 ), Mauritanie
( en 2015 : 100 000 ), 4/ que Macron, alors qu'il en a les devoirs, les moyens, ne nomme aucun harki ministre, n'exige pas l'arrêt au FLN de la chasse aux harkis, la libération au FLN des chrétiens français réduits en esclavage en Algérie, que l'Algérie accepte le retour des algériens se conduisant mal en France en Algérie , que 5/ qu'on continue toujours à laisser grandes ouvertes les portes de la France aux migrants, que 6/pour des raisons idéologiques, qu'Hollande a refusé la proposition d'Assad de livrer à la France la liste des terroristes islamistes syriens débarquant en France! Combien de vies auraient été sauvées si Hollande aurait accepté la proposition d'Assad!

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !