Saint Trojan évêque de Saintes (550)

Grégoire de Tours dit que Trojan fut un évêque d’une grande puissance surnaturelle, très honoré à Saintes. S’il mettait un vêtement neuf pour parcourir son diocèse, les fidèles en coupaient les bords. Une nuit, Trojan inspectait les lieux saints, accompagné d’un diacre. Un vaste globe lumineux descendit du ciel vers le prélat. « Bénis-moi, je te prie, bienheureux pontife », dit Trojan. Mais du globe lumineux une voix répondit : « bénis-moi, prêtre de Dieu, Trojan ». C’était saint Martin de Tours, mais Trojan interdit au sous-diacre d’en parler sous peine de mort. Quand Trojan eut quitté ce monde, le sous-diacre, malheureux de voir inconnue une telle merveille à l’honneur de son maître, raconta tout au clergé assemblé : « la preuve que je dis vrai… ? je meurs », conclut-il. Il ferma les yeux et décéda, à l’admiration de l’assistance. •

Abbé V.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.