Une universitaire chinoise sur la trace des pieds-noirs

Professeur de français à l’Université des études internationales à Xi’an (Chine), docteur de l’université de Wuhan (Chine), Jie Jia a passé naguère une année (2013-2014) à l’université de Clermont-Ferrand. Et, contre toute attente – car elle est, à ma connaissance, le premier chercheur chinois à s’intéresser aux pieds-noirs –, elle a consacré ses recherches (une véritable […]

Alain Sanders

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.