Clause de conscience : le malaise des étudiants

Le 25 novembre, le journal La Croix publiait une enquête intéressante sur ces étudiants en médecine qui se retrouvent dans des situations délicates lorsqu’on leur demande de pratiquer des avortements. Car, n’en déplaise aux esprits chagrins, en 2019 il existe encore de jeunes soignants que rebute l’idée de devoir tuer un enfant dans le sein de sa mère, […]

Anne Isabeth

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.