Réforme des retraites : Delevoye, chantre du Grand Remplacement

Certains pourraient peut-être interpréter les propos profondément scandaleux tenus vendredi dernier par Jean-Paul Delevoye devant des « jeunes » de Créteil comme une stupide maladresse. Mais il n’en est rien. Affirmant tranquillement qu’il faudra « 50 millions de population étrangère pour équilibrer la population active en Europe en 2050 », le haut-commissaire à la réforme des retraites a, au fond, […]

Franck Deletraz

Pour poursuivre la lecture :

Je m'inscris à la newsletter de Présent
ou bien


4 commentaires sur “Réforme des retraites : Delevoye, chantre du Grand Remplacement

  1. Vraiment scandaleux, en effet. Mr Delevoye, avec Macron, avec sa retraite revue, paupérise les français, créée de l’injustice envers le s policiers, les pompiers, les médecins, les chirurgiens, les infirmiers ou infirmières, le s urgentistes, les vétérinaires, les avocats, le s gens aux métiers pénibles, les militaires et en même temps les insultent au moment où aux Invalides ( ouverts par Louis XIV, dus au génial français Jules-Hardouin Mansart ), on rappelle que 13 soldats français ont donné leur vie pour la France!, veut punir ceux qui gèrent bien leur caisse, puisque faire passer l’argent des caisses des professions libérales, qui sont excédentaires, aux caisses générales qui sont déficitaires! En plus, il se fout pas mal de la sécurité des français ( depuis 2015, 300 français tués par des terroristes islamiques, par contre, depuis 2015, aucun hongrois victime du terrorisme islamique ), de la santé des français ( 80% de s migrants viennent en France en France avec leurs maladies, d’Afrique où les conditions sanitaires sont aléatoires ), des protections sociales de s français, des salaires des français, en voulant remplacer une population française par une population acceptant d’être payée 1 euro/jour, préfère appeler à l’immigration plutôt que de résoudre le vrai problème, prôner la natalité , notamment interdire l’avortement, qui est un meurtre, prôner le salaire familial réclamé depuis les années 80 par le Front National puis Rassemblement National, l’Action Française, introduit en Hongrie par Viktor Orban. Je continue à la case suivante.

  2. Pour la fécondité des femmes, la France est descendue de la 2e place européenne à la 3e place européenne. En 2019 : enfants par femmes : Turquie : 2,14, Irlande : 1,96, France : 1,94, Hongrie en 2010 : 1,2, en 206 : 1,44, en 2018 : 1,45, en 209 : 1,5.
    Taux de pauvreté en France ; en 2016 : 14%, en 2019 : 18,5%.
    Alors pour pouvoir financer nos retraites, il faut faire des enfants plutôt que de faire venir des immigrés.

  3. En plus, la retraite de Delevoye va pénaliser les familles nombreuses, donc, décourager la dénatalité

  4. Autre façon de traiter le problème, arrêter la machine à vider les caisses au profit du monde entier, relancer la politique familiale, l’industrialisation, l’agriculture, réaffirmer notre souveraineté, faire du gaullisme.
    C’est l’autre voie, l’inverse de ce qu’ils font tous depuis quarante ans, œuvrant avec zèle à notre destruction.
    Que peut-on attendre d’autre que des arguments imbéciles de la part de ces maîtres de l’inversion et de la trahison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.