Polar : la Corse côté (effroyables) jardins

Si vous ne connaissez pas la Corse, ou même si vous ne la connaissez que quinze jours par an, par ses plages, au cœur de l’été, surtout ne lisez pas Malamorte, le roman policier du journaliste corse Antoine Albertini. D’abord, dans ce roman, il pleut toujours, alors que vous pensiez qu’ici le soleil est perpétuel. […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “Polar : la Corse côté (effroyables) jardins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.