Peines réduites pour deux « revenants » du djihad – Cette intolérable clémence de la justice

Présent a déjà maintes fois dénoncé cette incroyable clémence, qui confine à la complicité, dont ne cesse de faire preuve la justice française à l’égard des islamo-terroristes en général, et des « revenants » du djihad au Levant en particulier. Dernier exemple en date : les cas emblématiques de Mounir Diawara et de Rodrigue Quenum, deux « Toulousains » qui […]

Franck Deletraz

Pour poursuivre la lecture :


2 commentaires sur “Peines réduites pour deux « revenants » du djihad – Cette intolérable clémence de la justice

  1. Honte à la justice française tout est bon pour minimiser les méfaits des islamistes aucun respect pour les familles des victimes ! La France dans le déclin total ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.