Salauds de pauvres !

Nos lecteurs auront compris que nous ne faisons pas nôtre cette phrase de Jean Gabin dans La Traversée de Paris, à deux semaines de Noël et en pleine grève ! Mais les pauvres ne font pas grève, on peut redouter que cette pauvreté ne puisse s’exprimer, occultée comme elle l’est par le clinquant de ce qui est […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.