Un artiste qui a la banane !

Le coup d’œil de Philippe Randa A la foire d’Art Basel – une des plus prestigieuses foires internationales d’art contemporain de Suisse, quelque 90 000 visiteurs en moyenne tous les ans –, une banane a été achetée 120 000 dollars. Et dégustée dans la foulée ! Oui, mais attention ! une banane qui n’était pas simplement exposée dans une corbeille à fruits, […]

Philippe Randa

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “Un artiste qui a la banane !

  1. je ne comprends pas. Une banane mûre se défraîchit en une semaine, donc l’oeuvre d’art prétendue ne peut dater de plus d’un mois ni perdurer plus de quinze jours, à moins que son détenteur s’engage à racheter régulièrement un nouveau fruit… le mangeur à eu bien raison, peut-être même que le créateur de l’oeuvre l’a approuvé… bobos et gogos.
    L’imposture, voilà le nouvel art, la prochaine discipline olympique, nous l’apprenons tous les jours. Ce sujet n’est après tout qu’un petit ragot d’internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.