Macron ne renonce pas à sa retraite de Président !

C’était un coup de com’

Les journalistes des grands médias, chaînes d’information continue en tête, ont rabâché inlassablement samedi la nouvelle avec un sourire béat et une admiration évidente. Pensez : ce n’est pas tous les jours qu’un chef de l’Etat français annonce avoir renoncé à sa future retraite de président de la République, et son intention de ne pas siéger au Conseil constitutionnel ! Sauf que derrière cette décision visant à « montrer l’exemple » en plein mouvement de contestation contre la réforme des retraites, se cachait un énorme coup de com’.

Un nouveau système sera créé
Certes, l’Elysée a bien annoncé qu’Emmanuel Macron, volontairement, ne toucherait pas sa retraite de Président. Mais il faisait en réalité référence à sa future retraite sous sa forme actuelle. Autrement dit, à la pension de 6 220 euros bruts mensuels (environ 5 200 euros nets) qui lui est accordée à vie, dès son départ de l’Elysée, en vertu de l’article 19 de la très généreuse loi du 3 avril 1955. Somme qui, soit dit en passant, n’est soumise à aucune condition d’âge ni durée de mandat, ni plafond de revenus… Or, comme l’a concédé un conseiller d’Emmanuel Macron, le président ne « s’appliquera pas cette loi à court terme en 2022, ni en 2027 en cas de deuxième mandat », il s’appliquera en revanche à lui-même un « nouveau système qui sera créé dans le cadre du futur régime universel par points ». Autrement dit, loin de se sacrifier, Emmanuel Macron percevra non seulement une retraite, mais celle-ci sera alignée en outre sur ses salaires très confortables de président : 15 203 euros par mois, sans loyer, sans frais de bouche ni de déplacement, etc. Comme l’expliquait un de ses proches, « il est vertueux, mais il n’y a pas de raison qu’il ne touche pas quelque chose »…

Quid des avantages en nature ?

Et cela, sans compter bien sûr les nombreux avantages en nature dont continuent de bénéficier à vie les anciens présidents de la République. Un point sur lequel, d’ailleurs, l’Elysée s’est bien gardé de communiquer. Mais il serait assez surprenant qu’Emmanuel Macron renonce à son appartement et à sa voiture de fonction avec chauffeur, à ses sept collaborateurs chargés de son secrétariat ou encore à sa protection rapprochée permanente. D’autre part, quand on sait à quel point un séjour à l’Elysée, qu’il soit long ou court, bon ou mauvais, ouvre la voie à des postes au sommet dans les conseils d’administration des grandes entreprises multinationales, aux plus hautes responsabilités dans les institutions internationales, et permet de tenir très régulièrement dans le monde entier des conférences grassement rémunérées (voir Sarkozy), on ne peut être que consterné devant l’emballement des grands médias, qui tentent de faire pleurer dans les chaumières françaises sur la retraite de Macron. •

Franck Deletraz

5 commentaires sur “Macron ne renonce pas à sa retraite de Président !

  1. La monarchie coûtait bien moins cher que la république. Avant 1789, les impôts français n’ont jamais dépassé 10% du PIB. Aujourd’hui, ils sont à 48% du PIB ( pas d’impôt en Arabie saoudite, à Monaco ). Louis XI, sur sa cassette personnelle, a acheté 80 villes de la Somme. François 1er a financé Léonard de Vinci, Rabelais, Ronsard, Marot, Jacques Cartier. Louis XIV a financé Pierre Corneille, Jean-Baptiste Lully, Jean-Baptiste Poquelin dit Molière, Blaise Pascal, Jean Racine, Antoine Watteau. Sur sa casette personnelle, Louis XV a acheté la Corse, a financé Cugnot pour la Fardier. Aujourd’hui, depuis Pompidou, on paye les parcmètres. Le parking du salon de l’auto de Paris est payant ( celui du salon de l’auto de Riyad, en Arabie saoudite, est gratuit ). Louis XVI a supprimé les péages intérieures. Les autoroutes françaises sont payantes ( gratuites en Allemagne, Angleterre, Arabie saoudite, Belgique ). Macron a créé l’écotaxe et l’Etat plus de 0,70 cts l’essence ( Etats-Unis, Arabie saoudite : chacun, pas plus d e 0,50 cts ). Les socialistes, avec Ramadier, ont créé l’impôt sur les bénéfices d’entreprises et cet impôt français dépasse les 40% contre 35% en Allemagne, 30% aux Etats-Unis ( réduits sous Donald Trump, auparavant, réduits sous Ronald Reagan ), 29% au Japon ). Sur tout produit, les français payent une TVA. Il e st plus facile pour un homme d’affaires de tricher sur les impôts que pour un employé. Avant, on ne payait que le roi. Les impôts actuels payent Macron, l’Elysée, un abri anti-atomique à l’Elysée, Brégançon, le secrétariat de Macron, Brigitte Macron, le secrétariat de Brigitte Macron, 2 inutiles assemblées à Versailles, les retraites des anciens présidents alors que rien d ans la 5e, il y a eu 8 présidents, en 61 ans, alors que Louis XV a régné 49 ans, Louis XIV a régné 64 ans, a eu le plus long pouvoir en France. Henri IV n’avait pas de garde du corps. Nos rois n’avaient qu’un seul carrosse de plus, non blindé. On payé plusieurs dizaines d’autos, de s gardes du corps, des escortes à macron, aux ex-présidents, aux ministres, aux ex-ministres, d e plus, blindées, pour Macron, avec blindage payé par nos impôts. On paye à macron le carburant de cet avion et un avion, le GLAM. Sur nos impôts, le père du ministre Laurent Fabius avait son magasin gardé par 4 policiers armés. Sur nos impôts, Macron fait garder par des policiers armés sa maison picarde. Nos rois n’avaient pas plus de 8 ministres. Aujourd’hui, la France a 50 ministres par nos impôts. Sous nos rois, il n’y avait pas le CSA, le CESE, le Conseil constitutionnel, le Sénat, le parlement européen, l’Assemblée nationale. Aujourd’hui, on a le CSA, qui est pourtant une censure de l’audiovisuel, les inutiles CESE, Conseil constitutionnel, Sénat, Parlement européen, Assemblée nationale payés par nos impôts, les parlementaires ayant 50% de réduction pour les taxis, l’avion, le train, le secrétariat des parlementaires payés par nos impôts, 600 député français et sénateurs payés par nos impôts, des centaines de députés européens payés par nos impôts

  2. J’oubliais, Donald Trump n’et pas payé, à titre d’exemple, vit sur ses revenus d ‘homme d’affaires

  3. J’oubliais, sous nos rois, il n’y avait pas d e parti avant 1789 et nos rois n’ont jamais été d’un parti. Sur nos impôts actuels, on paye les partis politique. Autre chose, depuis 1945, de Gaulle, sur la facture de l’EDF, on paye 2% à la CGT

  4. Bonjour Sabary
    Votre commentaire est dans la vérité et il est excellent par les évidences que vous présentez.

    C’est le drame de la France de n’avoir pas pu récupérer un régime monarchique après le régicide de Louis VXI. Mais il viendra ce retour du roi lorsque tout sera défait et que ces politiciens corrompus ou incomptétents se seront enfui de notre royale France.

    Une France qui redeviendra Chrétienne, Royale, et Conservatrice au sens de Chateaubriand c’est notre seul espoir. Je pèse mes mots.

    N’oublions pas que la France a toujours son roi :
    http://vlr.viveleroy.fr/
    Ce petit site de Louis XX est rempli de bonne littérature, que les parents deraient lire avec leurs enfants.

  5. ” Louis XI, sur sa cassette personnelle, a acheté 80 villes de la Somme. François 1er a financé Léonard de Vinci, Rabelais, Ronsard, Marot, Jacques Cartier. ”

    En fait le roi n’a pas de cassette personnelle. Je dirai même qu’il est pauvre. Tout appartient à la ” couronne de France “, que de nos jours on appelle l’état.

    Pas de paie mensuelle pour le roi, pas d’enrichissement personnel ! Et d’ailleurs les nobles qui pillaient le Trésor royal pour s’enrichir le payait cher : Fouquet par exemple fut incarcéré pour cela, et non par une soi disant jalousie du roi Louis XIV.

    L’argent n’intéresse pas le roi. Il reçoit d’ailleurs une éducation qui cultive et développe en lui les vertus. Et il sait que Dieu le regarde et le soutien en toutes choses. ” Le roi te touche Dieu te guérit ! “.

    Cher Sabary je vous souhaite pour 2020 de trouver un bon éditeur pour publier votre ouvrage sur l’histoire de France. Je pense que tout lecteur y comprendra grâce à vous que la France et les Français n’ont cessé de monter avec nos rois successifs. Puisque les rois se succèdent, et n’héritent pas. Et que la France et les Français ne cessent de chuter depuis 1789.

    Même si vous n’êtes pas un historien de formation vous portez la vérité, avec l’amour de notre royal pays, et les Français aurait grand besoin d’un livre(s) depuis Clovis jusqu’à Louis Philippe pour comprendre que la royauté est le BON, l’unique système politique. Le contraste avec la cruauté de l’empire Romain, avant Clovis premier roi des Francs Chrétien, et la dévastation de la république, après Louis XVI jusqu’à nos jours. Rien que le nombre de victimes sous l’empire Romain et sous les républiques est parlant.

    Et les techniques et les sciences n’y changent rien. Elles n’obèrent pas la primauté su système Royal. Bien au contraire : plus les moyens techniques sont puissants, plus la tête politique doit être vertueuse, guidée par Dieu, et portée par l’Amour pour le peuple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.