Pédophilie : cela sent (enfin) le roussi pour Matzneff

Le pédophile assumé et militant qu’est l’écrivain Gabriel Matzneff va-t-il enfin devoir répondre de ses agissements ignobles devant la justice ? La parution début janvier du livre témoignage de Vanessa Springora, Le Consentement, et la récente exhumation par l’INA de la fameuse émission d’Apostrophes dans laquelle Matzneff se vantait publiquement d’avoir des relations sexuelles avec des mineures, […]

Franck Deletraz

Pour poursuivre la lecture :


10 commentaires sur “Pédophilie : cela sent (enfin) le roussi pour Matzneff

  1. Faut-il faire chorus avec la gauche à propos de l’écrivain Gabriel Matzneff ?
    On considérait alors même dans nos milieux , il ya longtemps ” l’archange” Gabriel » Matzneff, comme un personnage haut en couleur, plus comme un diablotin qu’un diable. Avions-nous tort? A-t-il eu tort de trop étaler sa vie privée ? Qui par définition est et devrait peut être rester inconnaissable? Aurions nous du réagir comme simples lecteurs à sa complaisance, un peu lassés parfois? Sûrement
    . Malgré son talent d’écriture son égotisme pouvait aussi fatiguer. Constatons qu’il n’est pas mêlé au scandale du Corail . et qu’il était peu pétitionnaire si mes souvenirs sont exacts en tous cas pour la PMA et la GPA .,
    Pour sa défense je changerais de registre et je dirais simplement qu’il fut un des rares en 1967 de retour d’Urss à protester dans la presse, à ” Combat”, contre la commémoration du cinquantenaire de révolution d’octobre, à l’époque où tout le monde encensait la révolution communiste.. Par hasard, je l’ai entendu à la même époque évoquer dans un café au directeur de ” La Nation Française « ” ses contacts avec ” des dissidents”. Je n’en sais pas plus. Mais qu’aujourd’hui « le Monde ” lance la charge contre lui au nom de la morale, peut interroger. A quel titre pour ce journal, qui est à la pointe du progressisme sociétal, qui lui est une atteinte intolérable à la vie de l’enfant dans son plus tendre âge, et avant ! ( et dont la vie est menacée comme Belgique) et à son regard sur la vie ! –L avortement pose quand même des problèmes insurmontables à la conscience, et on oblige aujourd’hui des médecins catholiques à le pratiquer- Les « avancées récentes « sur la famille nient le droit de l’enfant à croiser le regard de sa mère ou de son père , et d’ailleurs effacent toute complémentarité homme femme, au risque de le priver d’identité et de causer de graves dommages et troubles .. sociétaux, en fait à toute une génération que l’on prive de (re) pères ou qu’en dénature la relation devenu inavouable, l’image du père étant massacrée.., celle de la mère viendra….
    Le progressisme à l’époque de Matzneff encourageait certes un relâchement des tabous à l’intérieur de la famille , mais aujourd’hui il revient à sa conception finalement morale et puritaine de base:” Matzeff au goulag ” comme criaient (avouaient enfin) ses jeunes dans un café, ou la revanche de l’ordre moral ……. communiste. .Faire attention au retour en force du Big bother moralisant de la gauche Attention ne nous joignons à cette union sacrée qui serait encore un fois monstrueuse entre ceux qui veulent l’éradiquer par tous les moyens ce qui reste de tradition catholique dans notre pays et qui osent nous traiter de « résidus merdeux salafistes « et qui sont au pouvoir ? Quelque soient les torts de cet écrivain dans sa vie privée, mais laissons la justice et son confesseur en décider, attention au procédé, ne participons à un règlement de compte médiatique qui s’annonce sanglant qui rendrait une innocence à nos pires ennemis, ceux qui sont bel et bien des « Possédés » régnant dans les salons médiatiques.
    Henri Peter

    1. Certains de vos propos me paraissent justes, mais pour ce qui concerne la pédophilie de Matzneff vous n’avez pas du lire les propos de celui-ci dans ses livres … qui sont ignobles et insoutenables (à tous les sens du terme) parce que les faits décrits ont eu lieu !

  2. C’est bien, certaines choses bougent.
    Maintenant, quid de poursuites envers Daniel Cohn-Bendit qui dans la même émission “Apostrophe”, a fait des révélations au sujet de bons moments passés avec une fillette de 5 ans, à moins que l’on ne touche pas à certaines personnes. Et envers Jeam-Marc Brunel, qui a fournit environ un millier d’enfants en 30 ans à Jeffrey Epstein comme ce dernier l’a mentionné dans son interrogatoire. Mais bon, aux dernières nouvelles, Mr Brunel est allé se réfugier en Israël (et non pas en Amérique Latine), du coup, lui aussi ne craint rien à présent.
    On peu aussi réouvrir l’affaire du Coral et enfin donner à Mr Lang ce qu’il mérite svp ?
    Et Brigite Trogneux, qui s’est vantée d’avoir mis la main sur son mari lorsqu’il était âgé de 15 ans (détournement de mineur), non, rien ?
    C’est peut-être aussi pour ça que les viols et actes pédophiles sont de plus en plus impunis (de plus en plus de sursis peu importe l’âge) et que des cultures les pratiquant sont amenées en masse ? Pour noyer le poisson.
    C’est quand même fou tout ce que l’on sait en France au niveau des cercles pédophiles, et le peu qui est fait contre. Comme si la criminocratie qui nous gouverne avait peur que l’on découvre des choses à leur sujet (bah oui, une partie du black book d’Epstein a été diffusé, notamment les noms français, et ça fait mal).

  3. il est bien de remarquer encore une fois l’illogisme, – chaos sciemment orchestré?, de cette société occidentale du XXIème siècle qui prône tout et son contraire (féministes aveugles et sourdes par rapport à certains évènements; religion catholique de la mesure et de l’équilibre au service du bien commun persécutée au profit de pratiques religieuses conquérantes ou qui excluent; mansuétudes judiciaires pour certains “casseurs” et condamnations fermes pour des jeunes défendant d’une manière pacifique les frontières de leur pays bâti par leurs ancêtres; liberté d’expression débridée pour les uns et muselières pour les autres; dénonciations légales à grandes échelles par des sociétés privées sur la toile ; avortements de masse, pma, gpa, mariage pour tous; et procès Matzeff…, etc., etc., etc ).
    Matzneff (dont la notoriété était déjà bien passée voire est un auteur inconnu pour beaucoup d’entres nous aujourd’hui?) coupable bien sûr, mais est-ce l’arbre pour cacher la forêt, occuper les esprits (la masse d’informations qui nous arrivent permettant d’oublier très vite, les unes des journaux), et détourner les regards d’autres turpitudes commises par des personnes qui ne sont pas des vieillards et qui entendent bien continuer à agir au mieux de leurs intérêts et pas du bien commun.
    Mais si la gauche sent enfin venir le vent du boulet qui va balayer sa culture mortifère, tant mieux, bien que l’on puisse avoir encore des doutes sur un renversement du pouvoir idéologique en place. Le sens de l’histoire étant plutôt de tourner en rond avec des coups de balancier dans un sens puis dans un autre, gardons néanmoins espoir tout en étant lucide sur l’Homme, ses capacités aux vices et à la vertu.

  4. ” Les choses bougent ” ?

    Je n’y croirais que lorsque les prisons seront pleines de violeurs et de pédophiles.

    Rien ne de passera si le peuple ne parvient pas à remettre la loi naturelle au premier plan. Pour cela :

    – restaurer le christianisme

    – restaurer le mouvement conservateur ( selon Chateaubriand)

    – annuler la république à la française et la remplacer par la démocratie couronnée britannique ; ou mieux : le retour du roi et les lois naturelles.

  5. “Le retour du roi”, tu veux dire celui qui est à la solde des imprimeurs de monnaie ayant détruit notre nation, sa culture et réduit les citoyens en esclavage, ceux qui se complaisent dans la pédophilie même et l’inceste. Non merci, la royauté est autant noyauté par les vices et la criminalité que ne l’est le reste de l’élite.
    Il ne faut pas remplir les prison des pédophiles et violeurs, mais rétablir la peine de mort, ça empêche ces criminels de remettre les pieds dehors et équilibre le ratio avec nos moyens de subsistance (trop de personnes pour les ressources que nous avons).
    Il faut avant tout reprendre notre économie pour reprendre notre politique nationale, notre éducation, notre système de santé, notre sécurité… Tant que notre monnaie sera imprimée par des privés étrangers plutôt que par la nation, nous ne seront maitre de rien, pour se faire, fini 1973, Maastricht et Lisbonne.
    Vouloir constamment laisser nos vies entre les mains de personnes qui n’en ont rien à foutre et d’une aberration totale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.