Boris Johnson entame les négociations avec l’UE avec sa formule gagnante

Il n’y a qu’une manière de négocier avec la Commission européenne et avec l’UE et Boris Johnson l’a compris, lui qui a obtenu en octobre la modification d’un accord supposé non modifiable : il faut fixer une date limite et être prêt à se passer d’un accord si les 27 refusent de faire des concessions. Car tant […]

Olivier Bault

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “Boris Johnson entame les négociations avec l’UE avec sa formule gagnante

  1. Retenons avant tout que l’histoire du Brexit à montré combien la démocratie couronnée britannique a fonctionné à merveille :

    Parti d’un combat solitaire de Farage député européen, contre l’U.E. supra nationale, un mouvement s’est développé peu à peu parmi le peuple pour récupérer la souveraineté du Royaume Uni.

    Un mouvement EN DEHORS DES PARTIS !
    ( D’ailleurs Ukip ne décolla pas et Nigel Farage ne fut pas élu au Royaume-Uni.

    Mais le gouvernement britannique joua le jeu : Cameron posa au peuple la question du Brexit, par un référendum. Félicitations à la Reine et à son Premier ministre Cameron, premier ministre et chef de la majorité !

    Nous connaissons la suite.

    Vraiment la démocratie couronnée britannique est une grande démocratie.

    Alors que la république à la française est un système de conquête du pouvoir par une caste de privilégiés, par les pires moyens anti démocratiques qui soient :

    – référendum contre Maastricht passé à la trappe !
    – justice aux ordres pour briser le candidat phare conservateur ( Fillon) !
    – mouvement des rond-points massacré au LBD arme mutilante ( Gilets Jaunes) !
    – assassinat par le président de la république d’un homme handicapé ( Vincent Lambert) !

    Moquons nous des partis français, de l’exécutif-tyran, et du législatif mis hors course.

    Le peuple a besoin de phares pour l’illuminer sur le chemin de la liberté : comme le mouvement hors parti du Tea Party aux USA, et le mouvement populaire initié par un homme seul hors parti, N Farage. Dans ces deux cas, les partis ont suivi et non précédé le mouvement populaire …

    Quel mouvement en France ?

    Pour quelle idée majeure ?

    Ne nous occupons plus des partis jusqu’à ce qu’un formidable mouvement éclaire le peuple français :
    comme le mouvement aux USA et le mouvement au RU.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.