Derrière Matzneff, la porcherie de Saint-Germain

« On dénonce les porcs sans dénoncer la porcherie. » L’ancienne présidente de Sens commun, Madeleine Bazin de Jessey, avait, ce 15 novembre 2017, soulevé la question qui prend tout son sens aujourd’hui.

Combien de journalistes, combien de lecteurs, combien de chroniqueurs ignoraient les travers et les vices supposés, dont en tout cas il se vantait, de Gabriel Matzneff ? Car l’écrivain, comme le lecteur a pu s’en apercevoir, ne cachait pas ses relations immorales pour certaines, criminelles pour d’autres.

Tout le monde savait. C’est sans doute le plus choquant dans cette affaire. Personne n’ignorait les péchés de Gabriel Matzneff. Sans pour autant l’avoir lu entièrement, tout le monde savait que l’auteur, à l’image de son maître Montherlant, avait un faible pour la chair trop fraîche et un penchant à ravager une innocence qui l’attirait. A la différence que Montherlant avait la dignité de ne pas s’en vanter.

Or, derrière l’ogre Matzneff qui a toujours dit aimer coucher avec des garçons de onze ans ou des filles de douze ans, quel monstre n’avons-nous jamais exorcisé ? Car Matzneff n’est qu’une conséquence, une facette, un aspect de cette sarabande de démons. Son véritable nom est déconstruction et son incantation est trinitaire. Elle a pour nom Foucault, Deleuze et Derrida. Ce trio infernal, père de la « French Theory » donc grand-père de la théorie du genre, a savamment construit la déconstruction. Tout est une norme, rien n’est naturel. Exit la morale et la loi. Seul compte votre capacité à vous émanciper à tout prix de cette norme. Votre pénis ne fait pas de vous un homme, avoir 18 ans n’est pas synonyme de majorité. Tuer le père pour souiller l’enfant.

Puisque tout n’est que construction et que la norme sociale n’existe pas, pourquoi un enfant ne serait pas un objet sexuel comme les autres ?

C’est cette folie qui avait poussé des Claude Lévi-Strauss, des Glucksmann, des Françoise Dolto et des Louis Aragon à signer des pétitions ou à revendiquer leurs attirances pour les enfants.

Comment alors s’étonner que certains comme Cohn-Bendit, Mitterrand, ou Matzneff passent à l’acte et s’en vantent ? Jouisseurs de la déconstruction, ils n’ont fait que célébrer le règne de l’amoralité. Règne proclamé paradoxalement par cette gauche qui dispense depuis son trône chèrement acquis leçons de morale et anathèmes à nos familles d’idées.

A vrai dire, Matzneff importe peu. Qu’importe le porc même paré d’atours littéraires ? Il nous faut pousser cette polémique jusqu’à ce que les architectes, les propriétaires et les pourvoyeurs de la porcherie répondent un jour de leurs actes. Au nom de l’innocence massacrée de milliers d’enfants. Au nom des familles détruites et de cette société déconstruite dont on doute aujourd’hui de sa capacité à survivre. Gabriel Matzneff est indéfendable. Ceux qui osent le faire aujourd’hui le font soit par amitié aveuglée soit par idéologie. Les premiers doivent ouvrir les yeux, les seconds doivent payer. •

Etienne Defay

8 commentaires sur “Derrière Matzneff, la porcherie de Saint-Germain

  1. Non ils n’ignoraient rien Mais se faisaient.

    Strauss Kahn, Epstein, Weinstein, … etc. Matzeff et Cohn Bendit et j’en passe sont des minus à côté d’eux. Tous ces criminels qui souillent des enfants et des adolescents, voire des adultes vulnérables et forcés, doivent être jugés et condamnés très sévèrement ;

    Et aussi ceux qui ont fermé les yeux ou même souri à la télé et ailleurs sur ces pervers qui ont porté le malheur sur des innocents.

    Que tous paient les prix et soient surveillés ensuite 24×24.

    Et que tous ceux qui font l’apologie de ces vices criminels, dans les livres, les films, les “rapp”, etc. soient mis au ban de la société.

    Ce devrait être la tâche permanente de la police et de la justice.

  2. Aux USA des institutions catholiques AGISSENT : elles font des enquêtes, soignent les vicimes, révèlent à la justice et celle ci agit : dommages et intérêts et peines très très lourdes de prison !

    On ne plaisante pas aux USA pays très chrétien : un adulte prend 10 ans ferme pour attouchements ou pratique avec un mineur, surtout si cet adulte est un enseignant ou une personne ayant un statut. Et même lorsque le mineur est proche de la majorité.

    Pour cela ces organisations lèvent des fonds, et ont des subventions épiscopales et paroissiales.

    Chez nous le Secours Catholique s’occupe de tout autre chose … et la quasi totalité des évêques romains n’en parlent pas, et bcp de catholiques pensent surtout à leurs portefeuilles !

    Misère française que dénonce Présent, quasiment seul parmi les quotidiens. Un fanal dans cette nuit spirituelle sur la France !

  3. 100% d’accord avec mon Ami Dominique. Et même Pivot a fait de la publicité télévisuelle payée par nos redevances pour le livre de Matzneff se vantant de s a pédophilie. Et la seule qui a eu le courage d e dire son indignation, Mme Bombardier a été insultée. Et des hommes politiques ont osé, sans gêne, s’attaquer sexuellement à de s mineurs, sans condamnation ( Jack Lang, Daniel Cohn-Bendit, Douste Blazy ). Le seul en France qui a osé publiquement le d énoncer a été un député du Front National, Roger Holeindre. Même les journaux télés “bien-pensants” font de la pub pour ces films d’une écoeurante amoralité, puisque Télé-Loisirs a fait l’éloge de ce film amoral et médiocre, où ont commencé Depardieu, Dewaere, ” Les valseuses”. Même l’Etat pousse à l’amoralité quand de Gaulle a ordonné les officiers français de livrer leurs harkis aux bouchers du FLN. Comme a dit le bachaga Boualam dans ” Mon pays la France”, heureusement qu’il y avait des officiers d’honneur qui, au risque d e passer au tribunal militaire, de passer devant le peloton d’exécution, qui savaient qu’un officier est responsable de la vie des hommes qu’ils commandent, qui ont fait passé les harkis qu’ils commandaient en métropole pour les sauver des bouchers du FLN. Pas étonnant cette amoralité quand on voit le nombre important des pédophiles dans l’Education dite nationale, quand on voit la presse “bien-pensante” trouver très bien que Brigitte Macron ait couché avec son élève, Emmanuel Macron, qui, plus tard, l’épousera alors que si c ‘aurait été une personne lambda quel scandale cela aurait été!, quand Marlène Schiappa refuse d e fixer un âge à partir duquel on peut considérer qu’un enfant n’est pas consentant, que Macron fait une loi qui pousse les journalistes à dénoncer leurs collègues, alors qu’il en a les devoirs et ls moyens, n’oblige pas le FLN à arrêter la chasse aux harkis, à libérer les chrétiens français réduits en esclavage en Algérie ( en 2015 : 70 000 chrétiens, dont certains français, réduits en esclavage en Algérie ), quand Giscard d’Estaing, Mitterrand, Jack Lang, Chirac, Hollande, Macron, les médias “bien-pensants” poussent à l’invasion de la France par une religion, l’Islam où c’est le père ou le frère ainé qui choisit le mari de leur fille ou leur sœur, qui choisit souvent pour elle, un vieillard fortuné, quand on voit à la télé des émissions-poubelle comme, par exemple, la piscine

  4. Je me suis trompé du titre, cette émission télé poubelle était Loft Story et ce n’était que le début de la télé poubelle.

  5. En France l’état des hauts fonctionnaires est au main du mondialisme et complice de ces crimes toujours actuels.

    Comment expliquer autrement Brunel n’ait pas été arrêté et mis en détention préventive dès qu’un procès aux USA révèla qu’il fournit plusieurs milliers d’adolescents français au réseau du criminel pédophile américain ?

    Le voilà parti s’abriter en Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.