La morale et le commerce

Les gens du commerce ne s’arrogent plus seulement le droit de vider notre bourse, ils se mettent en tête de régenter nos mœurs, et de la façon la plus malvenue qui soit.

Anne Isabeth

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.