La boîte à Sardine

Lyon, le 4 janvier Ma Sardine, Je n’ai eu ni le temps ni l’envie de regarder les vœux présidentiels l’autre soir. Comme il faut bien parler d’autres choses que des grèves, les présentateurs nous serinaient que ce discours était attendu. Très attendu. On les sentait tendus comme des arcs. Que va-t-il nous dire ? Et comment ? On […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.