Le feu aux poudres

Les États-Unis exécutent le principal général iranien Le général Qassem Soleimani a été exécuté par les Etats-Unis d’Amérique. Trois missiles air-sol tirés d’un drone ont fait exploser le convoi de véhicules dans lequel il se trouvait, ne lui laissant aucune chance de survie. Adulé dans son pays comme une véritable star, ce militaire était de […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :

Je m'inscris à la newsletter de Présent
ou bien


7 commentaires sur “Le feu aux poudres

  1. Le feu aux poudres ou le contraire ?

    Ces quelques missiles lancées avec une stupéfiante précision contre le général des Gardiens de la révolution islamique iranienne est évidemment le fruit d’une réflexion stratégique américaine. Le président des USA ne s’est pas réveillé un matin en se disant : ” tiens aujourd’hui je tue un général iranien “… les USA ne fonctionnent pas comme cela.

    Le général iranien tout puissant en Iran et agissant hors frontières, descendait donc de son avion et montait dans l’automobile qui l’attendait. Boum ! Fin du voyage. Des roquettes lancées depuis un avion sans pilote télécommandé à distance, volant silencieusement à haute altitude, et non détectable apparemment, en tout cas non détecté par l’armée iranienne : une opération à priori complexe sur le plan du renseignement américain et certainement israélien aussi, menée comme une opération de routine.

    La supériorité militaire des Usa est en effet totale contre un pays à armement conventionnel, et épuisé par un embargo sans faille ; on l’avait oublié ! C’est un avertissement qui va changer la donne en Irak, en Syrie et jusqu’au Liban, et peut être même en Asie avec la Corée du Nord. Et plus loin encore. On oublie souvent que les Usa dispose d’un formidable système mondial de surveillance, et d’attaque.

    De quoi faire réfléchir d’autres comme Kim Kim Jung qui lui aussi et ses généraux doivent évidemment être pistés de la même façon 24×24. Il va devoir réfléchir à modérer ses menaces verbales, et surtout réelles.

    Les dirigeants islamistes iraniens savent maintenant que les “engins explosifs improvisés” ( qui sont devenues des charges explosives très sophistiquées développées par l’armée iranienne) qui ont tué à l’aveugle des centaines de soldats américains, et français aussi en Afghanistan et au Mali, dans leurs véhicules, ne pourront plus être utilisés sans que les chefs des états majors iraniens ne risquent rien.

    Un comportement des Américains qui contraste avec la lâcheté de dirigeants français qui en leur temps ne firent rien, alors qu’ils connaissaient les commanditaires d’attentats sanglants commis en France.

    C’est un avertissement à la Russie ( que fait elle dans cette galère ? ) et à la Chine qui se sont aventurés en faisant des manoeuvres navales avec la flotte iranienne. Les USA ont tracé à mon avis une ligne rouge : ne touchez pas au Moyen-orient. son pétrole n’est pas pour la Chine.

    Enfin, de quoi faire aussi réfléchir les dirigeants européens, qui s’opposent trop souvent à la légère et brutalement aux politiques américaines. Devant un budget militaire ( américain) de 750 milliards de dollars, on réfléchit, on négocie, avant de s’opposer brutalement et publiquement contre les Usa sur la question du nucléaire iranien. Sur le fond les Usa ont raison : on ne peut pas laisser un pays dirigé par des islamistes acquérir l’arme nucléaire.

    Si rien n’avance selon la volonté des Usa, il est possible que d’un coup, un jour, toutes les installations nucléaires iraniennes seront détruites de la même façon que Soleiman. C’est vraisemblablement le véritable message des Usa à l’Iran avec cette époustouflante attaque qui a pulvérisé leur chef des Gardiens de la révolution.

  2. A supposer que les dirigeants islamistes de l’Iran, qui ont depuis Khomeini ( donc par la volonté des USA de l’époque ! ) soumis les Perses, rentrent dans le rang et réalise qu’avec un budget militaire de 15 milliards de dollars ils ne peuvent pas faire grand chose contre les Usa, la disparition du chef militaire iranien en charge des ” opérations extérieures ” ne résoud rien sur le fond.

    Beaucoup (trop) de pétrole dans ces régions, beaucoup ( trop) d’appétit du complexe militaro industriel américain – lire Ran Paul dans son site à ce sujet – , et cette question palestinienne créée en 1948 par le débarquement des commandos de l’Irgoun : aujourd’hui 5 millions de ” réfugiés ” répartis en Jordanie, au Liban, en Syrie, et dans les ” territoires palestiniens ” de Jericho, Gaza ( 1 million) et la Rive Ouest ( West bank).

    Certes l’Iran est au premier plan des objectifs américains et israéliens depuis longtemps, mais c’est l’ensemble des autres pays arabes qui soutient financièrement ce qu’il faut bien appeler une révolte islamique globale de ces peuples., pour la ” cause palestinienne “. Contrôler des pays avec des forces aériennes est une chose, contrôler sur le papier certains dirigeants ( Arabie Saoudite, Emirats, Koweit) est une chose ; mais les Usa ne maitriseront l’ensemble de ce problème gigantesque qu’avec les bottes de leurs soldats … ou en qittant tout le Moyen-Orient ce qui est difficilement envisageable actuellement et qui entraînerait l’arrivée des Chinois pour pomper le pétrole.

    On en revient, à mon modeste avis, à la question de la création d’un état palestinien ou non. Puisque l’Iran islamique s’affiche comme le soutien des Palestiniens, dont la cause est évidemment acquise à tous les peuples du Moyen-Orient. 70 ans après on en est au même point, et pire puisque cette question palestinienne sert de prétexte à tous les mouvements islamistes violents de par le monde entier. Elle est au coeur de la propagande des islamistes contre ” l’occident chrétien”.

    La stratégie des Israéliens et des néo conservateurs américains est celle de l’éradication de toute solution dans le sens de la création d’un état palestinien. C’était pourtant le bon sens géopolitique, outre les autres considérations

    Rappelons que la 1ère guerre du golfe eut pour objectif de détruire le Koweït qui avait une diaspora palestinienne estimée à 1 million de personnes et qui faisait fonctionner le pays !

    Le Koweït avait osé créer sur son sol une ambassade Palestinienne )a seule existant au monde ! C’était l’époque où Arafat se refugia en Tunisie. On connaît la suite : le Koweït fut détruit et envahi par l’OTAN avant l’Irak. J’y suis allé avant l’invasion, la France y était présente notamment avec une flotte d’avions Mirage F1.

    Sur le fond, finalement on en est toujours là, les centrifeugeuses iraniennes n’y changent rien, le fond est que l’Iran soutient les Palestiniens et que le Hezbollah pose des problèmes dans plusieurs pays, jusqu’au Liban.

    Catastrophe d’ailleurs annoncée : les Chrétiens ont payé un lourd tribu y compris en Israël où ils sont également en voie de disparition – se rendre sur le site du Patriarcat latin de Jérusalem -.

    Certainement une des questions les plus complexes et les plus cruelles du monde actuel.

  3. Une fois de plus, 100% d’accord avec mon Ami Dominique. En plus, j’ajouterais que le problème de l’islamisme radical et terroriste vient des démocrates, de Jimmy Earl Carter qui a fait l’erreur criminelle, comme a dit à juste titre Richard Nixon, d’avoir lâché un très grand chef d’Etat, un pro-occidental, un gendarme efficace de la région, le chah Mohammad Reza Pahlavi Le Grand d’Iran qui, d’ailleurs, avait libéré l’Iran des anglais e t des soviétiques, qui, avant Sadate, a conclu des accords commerciaux et diplomatiques avec Israël, d’avoir installé Khomeiny, les ayatollahs au pouvoir en Iran, antisémites, qui ont fait rupture avec Israël, qui ont installé un Etat-terroriste en Iran, qui a organisé d e s attentats meurtriers à Paris, en 1986, qui a pris en otage le personnel de l’ambassade des Etats-Unis à Téhéran, que Carter fut incapable de délivrer

  4. De plus, il faut savoir que le Chah avait fait de l’Iran l’une des 2 plus grandes puissances économiques mondiales musulmanes, avec l’Arabie saoudite, lui avait porté l’industrie automobile, ses 2 centrales nucléaires, avait nationalisé le pétrole iranien qui, auparavant , été exploité par les anglais, a fait de l’Iran un pays à pétrole bon marché, le seul producteur musulman de pétrole à ne pas a voir quadruplé le prix de son pétrole en 1973, a fait de l’Iran la 1re puissance militaire musulmane, que Khomeiny a beaucoup affaibli l’armée iranienne, a rendu le pétrole iranien cher, a fait de l’Iran un pays satellisé par l’URSS de 1979 à 1990, que l’Iran a une frontière commune avec la Russie, n’est séparé de l’Arabie saoudite que par la mer rouge, a des visées expansionnistes sur un allié fidèle des Etats-Unis, l’Arabie saoudite, n’est s éparée de l’Arabie saoudite que par la mer rouge, veut la destruction d’Israël, autre pion important des Etats-Unis dans la région, que, à l’époque du chah, l’Arabie saoudite et l’Iran étaient les 2 1ers producteurs mondiaux de pétrole, que, depuis Donald Trump les Etats-Unis sont les 1ers producteurs mondiaux de pétrole, et, actuellement, la Russie est le 2e producteur mondial de pétrole, que l’Arabie saoudite e st actuellement le 3e producteur mondial de pétrole, et l’Iran a chuté au-delà des 5 principaux producteurs mondiaux de pétrole

  5. J’ai fait une erreur plus haut pour les 2e, 3e , 5e place des pays producteurs de pétrole. Exactement, 5 plus gros producteurs mondiaux de pétrole : avec chiffres en Février 2019 : 1er : Etats-Unis : 571 millions de tonnes/an, 2e : Arabie saoudite : 561,Enui7 millions tonnes/an, 3e : Russie : 554,4 millions de tonnes/an, 4e : Canada : 236,3 millions de tonnes/an, 5e : Iran : 235,9 millions d e tonnes/an. Ensuite, Donald Trump a fait tuer le général Soleimani parce que c’était l’homme influent de la politique iranienne, que l’Iran voulait lancer la guerre dans la région, a l’intention d’envahir l’allié des Etats-Unis, l’Arabie saoudite, de détruire un autre allié des Etats-Unis, Israël, a ainsi évité une guerre que voulait déclencher l’Iran

  6. En plus, j’ajouterais que l’Arabie saoudite possède le secondes plus grandes réserves mondiales de pétrole ( 266 578 000 000 barils ) e t l’Iran les 4e réserves mondiales de pétrole ( 179 530 000 000 barils ), les secondes réserves mondiales de gaz ( réserves mondiales de gaz : 1re : Russie : 35 milliards de m3, 2e : Iran : 33,2 milliards de m3 ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.