Agitation après la mort de Soleimani

De notre correspondante à Beyrouth. – La mort du général iranien Qassem Soleimani, le numéro deux du régime des mollahs, dans une attaque américaine ciblée à l’aéroport de Bagdad, a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours. En dépit d’un profil relativement bas, il était le cerveau et le maître d’œuvre de l’impérialisme iranien au Moyen-Orient, […]

Sophie Akl Chedid

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.