La pratique religieuse reste stable chez les catholiques polonais

L’institut statistique de l’Église catholique en Pologne (ISKK) vient de publier ses données pour 2018 et l’on constate que la proportion de catholiques présents à la messe du dimanche est restée stable après la légère hausse de 2017.

Une fois par an se déroule en Pologne un compte des fidèles présents à la messe dominicale et de ceux qui communient. Ce compte a lieu dans chaque église du pays, et les résultats sont toujours publiés avec un certain décalage. C’est ainsi que les chiffres pour 2018 viennent seulement d’être portés à la connaissance du public. Après une légère baisse en 2016 et une légère hausse en 2017, l’année 2018 a été marquée par une grande stabilité des chiffres, avec 38,2 % de fidèles présents à la messe dominicale et 17,3 % de communiants.

Durant l’année scolaire 2018-19, 88 % des élèves assistaient aux cours de catéchisme assurés dans toutes les écoles, y compris publiques, sous forme de matière optionnelle.

Les proportions ci-dessus concernent les catholiques uniquement, ce qui veut dire qu’elles portent sur environ 92 % des Polonais.

Globalement, si la pratique religieuse reste beaucoup plus élevée en Pologne qu’ailleurs en Europe, elle est malgré tout en baisse d’une décennie sur l’autre. En 1980, il y avait 51 % de fidèles à la messe du dimanche. En 1990, ils étaient 50,3 %. En 2000 ils étaient encore 47,5 % mais seulement 41 % en 2010.

Olivier Bault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.