Courrier des lecteurs

Un “Présent” de 16 pages ce 18 janvier !

• De Jacques R.

Comme beaucoup de lecteurs, j’imagine, je me pose la question de savoir pourquoi le numéro du week-end de Présent ne revient pas sur un 16 pages alors que, par les dons que nous avons apportés, nous avons compensé la suppression de la subvention publique. Présent du week-end sur 16 pages nous manque.

Notre réponse :

Le 16 pages, chaque samedi, nous manque aussi. Ce n’est pas par plaisir ou facilité que nous nous cantonnons à 12 pages, format étriqué qui ne reflète pas l’importance que nous accordons aux questions religieuses, à la littérature, à l’histoire, aux beaux-arts… Nous avons pour objectif de rétablir les 16 pages du samedi, et nos recettes publicitaires, pour modestes qu’elles soient, sont d’ores et déjà systématiquement employées à assurer un 16 pages quand nous le pouvons. C’est ainsi que, nous sommes heureux de l’annoncer, le numéro du samedi 18 janvier sera un numéro de 16 pages.

Mais, pour rétablir un régime de croisière à 16 pages, il nous faut d’abord la garantie du rétablissement de l’aide légale en 2020. Nous avons aligné notre prix de vente sur celui deL’Humanité, ce qui neutralise l’argument du prix de vente trop bas. Mais il ne nous a même pas encore été notifié officiellement la décision de nous refuser l’aide légale 2019 – contrairement aux promesses écrites et orales qui nous avaient été faites, et contrairement aux règles administratives –, ce qui nous fait craindre un nouveau coup fourré.

Ne vont-ils pas trouver un nouvel argument que celui du prix de vente trop bas, et nous l’appliquer aussi en 2020 ?

C’est pourquoi, pour l’heure, nous jouons la prudence.

Car nous sommes bien conscients que nous ne pourrions pas demander chaque année à nos lecteurs de se substituer aux aides légales. •

Présent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.