Affaire Matzneff – L’esprit de Mai 68

De notre correspondant au Québec. – L’affaire Matzneff, probablement à cause du rôle joué par Denise Bombardier, a fait couler beaucoup d’encre au Québec. Le premier chroniqueur à aborder la question Matzneff fut le correspondant du Devoir en France, Christian Rioux, un des rares journalistes à ne pas être un adepte du conformisme idéologique qui […]

Remi Tremblay

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “Affaire Matzneff – L’esprit de Mai 68

  1. Vous oubliez que dans les années 68 de très nombreux intellectuels de gauche défendaient la pédophilie consentante dès lors que l’enfant était pubère. C’est notamment le cas de Françoise Dolto. Les écrits de Françoise Dolto ont donc servis à contextualiser la pédophilie dans les années 68. Vous trouverez ces écrits dans : L’enfant, le juge et la psychanalyste, La cause des adolescents, sa lettre ouverte à la commission de révision du code pénal en faveur de la pédophilie consentante, l’interview de Françoise Dolto dans le n°44 de Choisir la cause des femmes… Voici quelques extraits non exhaustifs mais éloquents (SIC!) : « Les enfants ont des désirs pour les adultes, ils piègent les adultes à cause de ça. Ils n’ont que ça à penser, à provoquer l’adulte. » (L’enfant, le juge et la psychanalyste – Page 84). Il a été soulevé que Françoise Dolto n’a pas été comprise, qu’elle ne parlait que du comportement inconscient et que cela n’a rien à voir avec une justification de la pédophilie… Pourtant dans La cause des adolescents, Françoise Dolto se lâche clairement : « Regardez ces lieux de vie qui ont tous été des lieux de pédérastie, avec les meilleurs psychiatres pédophiles, pédérastes. En même temps ils ont des esclaves (je veux dire les éducateurs) qui leur permettent de comprendre ce monde d’enfants. Ils sont aussi fragiles car ce sont les enfants délinquants qui les manœuvrent. ». Avec la meilleure volonté et la plus mauvaise fois du monde comment peut-on faire croire qu’il s’agit de propos décrivant le comportement inconscient ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.