Ségolène Royal chassée de sa « planque »

Le moins que l’on puisse dire est que, pour une « vieille casquette » de la politique, Ségolène Royal aura fait preuve d’une imprudence assez rare. « Planquée » en effet depuis 2017 au poste d’ambassadrice des Pôles, où elle n’a cessé de briller par son manque total d’investissement et son absentéisme, l’ex-ministre de l’Ecologie, à force de multiplier […]

Franck Deletraz

Pour poursuivre la lecture :

Je m'inscris à la newsletter de Présent
ou bien


Un commentaire sur “Ségolène Royal chassée de sa « planque »

  1. Ségolène Royal a eu raison de d énoncer la réforme de la retraite mais devait être licenciée car elle a volé de l’argent aux contribuables français. Elle a été payée pour un travail inutile et en plus elle n’a jamais assisté aux réunions pour les Pôles. En la virant en invoquant une fausse raison alors qu’elle devait être effectivement virée, pour la raison dite plus haut, parce qu’elle n’a rien fait pour les Pôle, pour la France, Maron a donné le beau rôle à Ségolène Royal et a révélé que les impôts de s français ont payé Ségolène Royal pour des prunes, tout en confirmant qu’il est un dictateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.